Océans | le 19 novembre 2010

Greenpeace révèle un nouveau scandale sur le thon rouge

A 8h30 ce matin, la “thonmobile” de Greenpeace est positionnée devant le centre de conférence où se tient la réunion de l’Iccat (Paris 13ème). Les militants demandent aux délégations présentes en ce jour de plénière d’ouverture de statuer en faveur d’un arrêt de la pêche à la senne.

Cette demande prend tout son sens avec le nouveau scandale sur la non-gestion de cette pêcherie révélé par Greenpeace aujourd’hui : des documents publiés hier par l’ICCAT montrent qu’environ 10 200 tonnes de thon rouge, c’est à dire pas loin de la totalité du quota mondial, attendent encore dans des cages en Méditerranée.
Ce thon est apparemment invendable… Le fait que ce poisson n’arrive pas à être vendu pose de sérieuses questions sur la pertinence de continuer à pratiquer cette pêche. C’est une nouvelle preuve de l’impossibilité totale de gérer la pêche au thon rouge. Les délégations de l’Iccat doivent ouvrir les yeux et fermer la pêche à la senne.

La synthèse technique de cette affaire est disponible en anglais

Un débat de chiffres qui ne laisse aucune place à l’espèce

Depuis plusieurs semaines la France et les autres pays pêcheurs de l’Union européenne se cachent derrières les chiffres en déclarant que la maintient du quota actuel de pêche au thon rouge, 13500 tonnes, laisse 63 % de chance au stock d’être reconstitué d’ici à 2022. Cela leur semble “équilibré”…

On parle là de la survie d’une espèce, serait-il équilibré de laisser seulement 63 % de chance de sauver des espèces plus emblématiques comme le dauphin ou l’orang-outang ?
Les gouvernements qui reprennent à tout va les chiffres des scientifiques oublient de dire que le quota actuel de pêche au thon rouge ne laisse que 30 % de chance au stock de se reconstituer d’ici à 2020.Cette position est indéfendable, elle ne respecte aucun accord international, ni celui de la directive européenne sur la stratégie marine ni celui passé à Nagoya il y a seulement quelques jours !

Les emplois : un argument qui ne tient pas la route

Le gouvernement français défend sa position en arguant que la pêche au thon rouge est un important vecteur d’emplois. Le ministère de l’Alimentation, de l’Agriculture et de la Pêche avance même que cette pêche représente 1000 empois en équivalent plein temps. La réalité est très différente…

Les chiffres annoncés sur les emplois liés à la pêche au thon rouge sont ridiculement élevés. Comment une activité d’uniquement un mois qui concerne 17 navires avec à leur bord une douzaine de marins générerait autant de travail en équivalent plein temps ? C’est impossible et indémontrable. La seule chose tangible : les emplois directs. Et dans ce cas là, le chiffre atteint péniblement les 50 emplois.
La France fait aujourd’hui ce qu’elle a toujours fait : elle agit en coulisses pour défendre une poignée de pêcheurs industriels puissants, principaux responsables de l’effondrement de plus de 85 % du stock de thon rouge au cours des vingt dernières années.

56 avis pour “Greenpeace révèle un nouveau scandale sur le thon rouge”

  1. dagsit-bleu dit :

    au moment des grèves, on a assez entendu qu’une minorité bloquait une majorité.
    Et là, ce n’est pas une minorité qu’on veut préserver ?

  2. dagsit-bleu dit :

    pauvre thon, te voila bien mal parti.
    Rassures toi, il y en a d’autres qui sont dans la même situatio nque toi et même encore pires comme les requins, l’anguille….
    au fait, çà se cuisine comment le fric ?

  3. francois dit :

    svp une question simple: pourquoi ces 10’200 tonnes invendues etaient encore dans les cages d engraissement ? Invendables, mais pourquoi ? Les acheteurs japonais ne veulent pas les acheter, pourquoi ? Ces 10’200 tonnes sont-elles du poisson gris (pas de certificat en bonne et due forme, provenant de peches illegales, autres raisons) ?
    Esperanza, ex-pecheur, Seb (demande a ton pere): pouvez-vous repondre a ma question, svp;
    Pour Greenpeace-France (campaigneurs, communication): avez-vous des details sur les raisons qui expliquent ces 10’200 tonnes de thons rouges en attente d’un acheteur dans les fermes d engraissement ?
    Merci, je suis curieux de savoir.

  4. Sebastien dit :

    Que fait la France lorsqu’une entreprise délocalise sa production laissant des milliers de familles sans revenus? Que fait la France lorsqu’on apprends qu’un ex ministre du budget vends une partie de la fôret de Fontainebleau a prix ridicule a ses amis? Ce système est de plus en plus nauséabond et la protection du thon rouge sera l’acte fondateur d’une révolution verte et humaine nécessaire pour assurer un avenir a nos enfants. Une planète propre, l’égalité entre les espèces, une source de revenu basé sur le respect de l’équilibre naturel…Il faut absolument gagner cette bataille!!!!

  5. francois dit :

    j ai trouvé dans une depeche AFP un debut de reponse a ma question ci-dessus:
    Monsieur Masanori Miyahara, qui dirige la délégation japonaise à la réunion de l ICCAT a Paris, a précisé aujourd’hui 19 novembre que son pays avait refusé cette année (2010), en une seule livraison, plus de 3.000 tonnes de thon rouge venant de la Méditerranée, car ils ne présentaient pas les documents légaux nécessaires.
    ah-ah, tres bien, on en apprend tous les jours ….
    Et les 7’000 autres tonnes “en attente”: quelqu un a une explication ?

  6. meralli dit :

    La seule façon de sauver le thon avec certitude c’est de ne plus le pêcher du tout pendant quelques années, peut être une décénie.

    Et ensuite il faudra réguler le systeme pour que nous ne retombions plus dans cette situation. La leçon est toujours la même: sans régulation forte et contraignante, les acteurs du marché agissent pour un profit immédiat au détriement d’une vision à long terme.

    Il est désolant de constater que nos dirigeants endossent un choix qui a 37% de chance de conduire l’espece à son extinction.

  7. sanct dit :

    Les japonais n’en n’ont rien à faire de perdre 3 ou 5000 tonnes si cela est le coût
    necessaire pour se refaire une santé. Ils ont plus d ‘ 1, 5 millions de tonnes en stock. De plus ils passent par des pecheries en Chine ou en Corée afin de faire rentrer du “thon rouge clean”. Ils perdent d’un coté pour la façade et continuent de gagner de l’autre et inventent toujours de nouveaux réseaux pour faire du fric

  8. sanct dit :

    Eh oh vous là haut! connaissez vous réellemtn les chiffres des marins sur le carreaux ?
    combien ont été débarqués? combien sont sans retraites? combien sont allés “à la mer” et sur la bande cotiere accroitre la pression sur d’autres ressources!
    Et en plus tout le monde dans le Monde devrait croire qu’il est interdit de manger du thon rouge! des restos le clament! mensonges opérations de com. Il ya de la pêche raisonnable ici ou chez vous qui pratiquent ddes pêches “respectueusses” !! Ah ce mot!Bien sur qu’elle est nécessaire mais arretez vos conneries de communication et surtout arrêtez les slogans a l’emporte piece

  9. chester66 dit :

    Il y a bien longtemps que je n’étais pas venu m’exprimer sur ce site. Certainement parce que je ne voulais pas m’impliquer dans des discussions puériles qui n’aboutissent à rien mais là, l’occasion est trop belle, en tant que pêcheur de thon à la senne, de revenir ici pour éclaircir quelques points.
    En effet, je vais peut-être en étonner plus d’un mais je suis vraiment déçu qu’une fois de plus on mette tous les oeufs dans le même panier.
    10200 tonnes de thons en attente dans des fermes d’engraissement ? Mais que fait “la police” ?
    Si ces pêches sont illégales, pourquoi n’ordonnent-on pas à ces acheteurs de libérer ces prises ?
    Je suis curieux de connaître la nationalité des navires pêcheurs !
    Pourquoi ces poissons n’ont pas de papiers légaux comme ceux qu’ont les français ? Il y a deux ans, mon principal acheteur a libéré 2000 kgs de thons excédents par rapport aux déclarations préalables suite à une fausse évaluation de la quantité pêchée. Que tout le monde en fasse autant ! je ne jette la pierre à personne mais je doute que les responsables soient français, tant on est sujet à contrôles.
    Quand on sait que certains navires turcs ont seulement 10 tonnes de quota pour des navires de 40 mètres alors que nous avons du mal à survivre avec 50 tonnes pour ne citer qu’eux, cherchez l’erreur !!! Qui a tout intérêt à frauder ?
    Je suis tranquille là-dessus et je milite avec vous contre la pêche illégale, mais arrêtez de vous tromper de cible…
    Pour ce qui est de la situation sociale des marins, je tiens à dire que si nous sommes dans cette ère précaire, c’est bien à cause des restrictions que l’on nous impose et non à cause des armateurs.
    A vous entendre, si on disparait demain c’est pas grave parce que nous ne sommes pas nombreux mais les bateaux partent à la casse parce qu’ils ne s’en sortent plus. Si nous ne travaillons qu’un mois par an, la faute à qui ?
    On nous a amené dans cette précarité et maintenant on voudrait nous reprocher d’y être !
    C’est comme quand vous reprochez aux scientifiques d’être optimistes alors que vous-mêmes les admiriez quand ils étaient péssimistes, servant votre cause !!!
    Vous perdez par là-même en crédibilité, d’ailleurs il ne vous reste plus que françois ou digsit-bleu pour agrémenter vos discours bien huilés, où sont passés tous vos adeptes ? Ou peut-être avez-vous arrêté de prendre dix pseudos par intervenant !
    La bise à ouillade, le dave, oh palamadone et spécial dédicace à un nouveau venu : saucisson mireille.

  10. saussisson mireille dit :

    a francois. tu n’as rien trouve du tout,tu te delectes de balancer des chiffres,mais j’attends toujours ta reponse a mon premier post.heureusement qu’il y a polemique sur le thon sinon tu serai comme tes amis anonyme. si les dirigeants de votre organisation que je considere comme extremiste ne vont jamais au front je connais quelques sympathisants de votre groupe a qui quelques paroles subliminales suffisent a leur faire croire qu’ils vont sauver la terre. vous arrivez meme a enroler certains marins desoeuvres,qui ont perdu leur emploi. alors francois toi qui es si fort en chiffres comme en verbe donnes moi le resultat du probleme de math dans mon premier post. si tu te trompes,tu seras jete au requins. bonjour a chester 66,ouillade et au dave{matchou}

  11. francois dit :

    bonjour saussisson mireille (quel pseudo poetique!): c etait quoi deja ta question dans ton “premier post” ? Tu voulais que je fasse la multiplication de 36 bateaux x 200 tonnes x 4 ans: euh, cela fait 28’800 tonnes. T es contente ? Mais que veux-tu que je fasse maintenant avec ce chiffre, et qu est-ce qu il signifie pour toi ?
    Si tu as un probleme de maths, exprimes-le simplement et de facon intelligible, et on essaiera de le resoudre (mais je ne suis pas fort en maths …).

    pour Chester66: content de te revoir par ici, et comme toi je voudrais bien savoir l identite des patrons des thoniers-senneurs qui ont fourni aux fermes ce poisson invendable. Comme toi, je pense que une GRANDE partie de ce poisson gris a ete capture par des turcs, tunisiens, marocains, croates, libyens (vrais et faux libyens, on se comprend n est-ce-pas).
    Comme toi, je pense qu une partie (pas tous, helas) des thoniers-senneurs francais, espagnols, italiens, … sont rentres dans les clous depuis 2008, et que nos efforts anti-pirate doivent porter maintenant sur les flottes turques, croates, libyennes, tunisiennes, …

    y a encore du boulot, p’tit gars, pour nettoyer les ecuries d Augias – courage et determination pour arreter les peches illegales !

  12. saussisson mireille dit :

    probleme: sachant que la flotille francaise comprend 36 unites de thoniers qui pechent 100t du mois de mars a mai et 100t de aout a octobre chaque annee. quelle est la somme totale par an?(200 multiplier par 36) depuis 2006 a aujourd’hui ces unites ne pechent plus durant cette periode. combien de tonnes non pechees (200 multiplier par 36 multiplier par 4). il faut aussi multiplier par 3 la somme trouvee car les poissons grossissent. probleme adresse a bioman et francois. ramassage des copies avant 17h

  13. sanct dit :

    Chester66 ou autre. Dites aux restrictions Merçi. Sinon la pêche aurait continué comme d’hab: quotas papiers pêche conjointes changements de pavillons etc..qu’est devenu le Cisberlande III ou le Chrisderic ou le Ville d’Agde 4 Ou que deviendra le navire de S.P vendu à la “casquette” ? tout est en mouvement, se re configure, c’est dans l’âme des pêcheurs -bravo- mais a quand une cohésion d’ensemble? entre les sorites de flotte que l’on espère et le rachat par les “pharres et balises” d’un navire ou par la “DGA” comme celui d’Avallone qui pêche des missiles pour le compte de la Jifmar installée sur lell port de Sete..et bla bla et bla bla.. Quand toutu le mmonde arretera t il de joouer au mistigri + au Bonneteau. C’est le poisson et la survie d’une identité méditerranéenne qui se joue. Chiffres à la con ou pas… questions sociales ou pas..pressions sur les petits ou pas.. j’arrête ça me fout trop les boules. Et dire que chez nous ils sont encore plus cons qu’en France

  14. saussisson mireille dit :

    86400 tonnes,voila le resultat juste pour la france. ilfaut compter les italiens,les espagnol et les maltais.si ca ne suffit pas a reconstituer le stock,alors les pecheurs ceux qui resteront pourrot etre embauches sur les plages a pousser les thons,pour que les estivants pleins de creme polluante puissent se baigner. et dire que vous faites du bruit pour 13500t. j’ai vu unreportage quand vous etiez en turquie,vous en etes vite partis.

  15. lludov dit :

    Chester66 “A vous entendre , si on disparaissait demain c’est pas grave ” tu nous crois responsable de la mort des pécheurs ? nous notre boulot c’est de dénoncer la surpéche des ressources halieutiques mais la question de savoir c’est qui qui a voulu pécher plus au détriment de l’espéces: c’est tout simplement la surconsommation et aussi l’appat du gain de la péche au thon rouge , les gens trouve ça délicieux et ça rapporte beaucoup aux pécheurs alors les coupables sont vite trouvé , il y aurait pas les écolos le thon rouge serait mort depuis longtemps

  16. OH PALAMADONE dit :

    lludov par contre ta connerie a toi elle ne fais que grandir

  17. saussisson mireille dit :

    bonsoir”matchou” oh palamadone

  18. francois dit :

    pour saucisson-mireille: il est 18h30, et je m excuse de ne pas avoir rendu ma copie avant 17h00. Bon, cela t a donne le temps de jetter quelques chiffres, qui sont par ailleurs fort interessants. Tu as raison, si le plan de restauration de l ICCAT n avait pas ete mis en place, il aurait ete peché entre 2007 et 2010 beaucoup plus de thons rouges qu il ne l a ete. D ailleurs, j ouvre mon cerveau a la possibilite que cette diminution des captures a pu contribuer positivement au debut de la reconstitution du stock.
    On peut discutailler tes chiffres (200 tonnes par bateau, ouaiche pour les grands modernes, mais pas pour certaines vieilles rougnes parmi les 36 que tu cites – note que j avais une grande admiration pour ces antiquites comme le vieux Marcal, le Juanico-Julien-Raphaela, ou encore le premier des JMC). On peut aussi discuter ton facteur de multiplication par trois du poids d un thon rouge en l espace de 4 ans. Mais peu importe, je te l accorde, tu marques un point interessant ici.
    PS: je ne connais pas BIOMAN, donc ce n est pas encore mon copain ….
    re-PS: cela fait 18 mois que je cherche le vieux Marcal: tu sais pas ou il est ? Dans un port espingouin chez l ami Fuentes ?

  19. saussisson mireille dit :

    je ne sais pas.je te trouve tres docile apres ce que j’ai pu te faire admettre. les chiffres que j’avance sont dans la logique de votre optique.mais pourquoi n’etre pas favorable a des quotas pour les bons eleves.vous les connaissez non?

  20. BIOman dit :

    @ Chester66!
    Merci. Sincèrement Merci et Bravo.

  21. BIOman dit :

    @ Chester66!
    PS: merci d’avoir été absent si longtemps …
    Recommence !!!

  22. saussisson mireille dit :

    a bioman tu es un petit guignol.tu sors avec ton baton et tu frappes. petit joueur. ou as tu mis les arguments positifs(si tu en as). je te cherchais pour le probleme de mathecolo. tu devais t’ecouter parler encore.

  23. chester66 dit :

    bonsoir a tous

    désolé de te décevoir bioman mais je suis bel et bien de retour et ce qui te dérange le plus, ce sont les vérités, qu’est-ce qui te dérange dans mon discours ? tu me condamne mais je ne sais pas sur quel point, si tu as des arguments, je suis preneur.
    Je suis largement plus intéressé de parler avec des gens comme François qui, je pense, savent de quoi ils parlent, même si nous ne partageons pas toujours les mêmes avis, sans arrogance.
    Sanct, je me met à ta place :
    ” je n’y connais rien, je me contente de regarder la liste des bateaux pêchant le thon rouge et relève les absents pour faire un amalgame de quotas et ainsi de suite…”
    Le ville d’agde 4 pêche toujours le thon rouge et il est d’ailleurs le bateau le plus récent de la profession, le chrisderic a été vendu en 1995 à un armateur de port-vendres en tant que lamparo. Le chrisderic II pêche toujours le thon rouge !
    Le cisberlande III pourrit depuis 3 ans dans un port lybien faute de licence de pêche.
    Bref, quand on cite des bateaux ou des armateurs, on prend le soin de vérifier ses sources !!!
    D’ailleurs, “ils sont plus cons chez nous qu’en France”, cela voudrait-il dire que tu n’es même pas français ?
    Pour votre gouverne, et vu que vous dénoncez les navires vendus en libye, les français n’ont plus le droit depuis l’an dernier de pêcher dans les eaux territoriales libyennes ni même de faire de pêche conjointe avec cet état, arrêtez donc de parler de fraude avec les bateaux français vendus en lybie…
    Pour finir, outre le fait que vous ayez le droit de communiquer vos opinions, je souris quand je vois les deux activistes de votre organisation qui tentent de déployer une banderole à paris et que la police déloge.
    “vous allez nous faire tomber”, vocifèrent-elles.
    J’admire le policier de pouvoir se contenir pour ne pas leur rétorquer : “qui est monté ici ? C’est moi qui prend des risques pour vous déloger, contrairement à vous qui été consentantes !!!”
    “Soyons sérieux” comme dirait si bien Mourad Kahoul

  24. saussisson mireille dit :

    a dagsit. tu ecris que le thon,les requins;les anguilles sont en danger. saches que les pecheurs de ces dernieres sont soumis a des controles et a des arrets biologiques tout comme le thon,mais cela qu’en mediterranee. quand on sait que la civelle(alevin d’anguille) est pechee dans france ouest,espagne,portugal. ca me fait bondir de savoir que l’on veut faire croire aux pecheurs mediterraneens qu’ils sont responsables de tous les maux. ces pauvres pecheurs d’anguilles ne pourront plus pecher que 6 mois dans l’annee. je ne suis pas devin mais il est evident que quand il n’y aura plus de pecheurs il y aura plus de poissons. cette evidence fait que vous n’aurez plus combat donc plus d’emploi a greenpeace. il y a quelques annees vous annonciez la disparition du dauphins. j’oubliais que vous les avez sauve. bravo faites en autant pour l’etre humain,car dans les metiers de la mer certains sont morts et d’autres ne tarderont pas

  25. francois dit :

    a saucisson-mireille: “pourquoi n’etre pas favorable a des quotas pour les bons eleves”. Alors la, je dis encore une fois OUI (bizarre, cela fait 2 fois que je suis d accord avec toi, va falloir que je consulte un psy …). D abord toi et moi on va essayer de definir les bons eleves, puis de les trouver. OK ? Les mauvais eleves, j en ai une liste pas possible dans mes archives, et si tu veux on va leur enlever leur quota individuel afin de le distribuer aux “bons” eleves. D abord va falloir qu on se mette d accord sur a partir de QUAND (2000 ?, 2007 ?, 2010 ?) on trouve les bons élèves, parce que ma liste des truandes, pratiques illegales, et autres vilaineries (sucquer au fond de la mer les thons morts dans la senne pour que l observateur ne puisse pas les comptabiliser) inclus encore plein de thoniers-senneurs europeens en 2009 et 2010.
    Treves de plaisanteries – mais je suis serieux -, le meilleur operateur capable de punir les mauvais eleves est le consortium des 5 grands importateurs-acheteurs japonais. C est certain que si Mitsubishi et ses concurrents japonais arretent d acheter des thons rouges provenant de thoniers-senneurs de tel ou tel armement, ou de telle ou telle nationalite (sous pretexte prouvé qu ils sont mauvais élèves), alors les choses bougeront bien et vite. Car toi et moi nous savons que plus de 80% des thons peches par les thoniers-senneurs en Mediterranee vont au Japon, n est-ce-pas ?
    Encore une chose: que la France ait declare son vilain depassement de quota en 2007 (10’000 tonnes a la place de 5’500) est quelque part a son honneur, parce que cette meme annee nos petits camarades italiens et espagnols en ont fait de meme (honteuse surpeche) mais ont longtemps refuse de l avouer (il a fallu attendre debut 2009 pour que Madame la Ministre espagnole enfin reconnaisse de gros depassements en 2007 et 2008). Sans parler de nos autres camarades tunisiens, turcs, algeriens (quota-papier), et croates …
    Mais maintenant il faut rembourser la dette – payback -: qu est-ce que tu propose pour ce remboursement de dette ?

  26. francois dit :

    pour chester66: « Soyons sérieux » comme dirait si bien Mourad Kahoul. Est-ce qu on parle bien du meme Mourad Kahoul ? Incroyable, moi qui le suis de pres depuis au moins 5 ans, je ne l avais jamais entendu dire “soyons serieux”. Le monde change, et si l ami Mourad devient serieux, alors il y a de grands espoirs pour le stock de thons rouges. Le pere Kahoul avait annonce voici qques mois avec force que Greenpeace allait embarquer sur les thoniers-senneurs de son syndicat: c etait serieux, cette annonce aux medias ? Nous vivons une epoque formidable, et Thunnus thynnus n a pas fini de m etonner.

  27. PAAP dit :

    Juste une petite question: Si demain on autorise des quotas à 28000t, qui dira non ca va épuiser les ressources de thon rouge et notre avenir(professionnel) sera compromis? Personne! Alors quel sens ca a de pratiquer une pêche sans se soucier de l avenir proche de votre profession, car moins de thon=disparition des pêcheurs et ca n’est pas la responsabilité des quotas mais la nôtres/vôtre! Oh pala….machin chose j’aimerai t avoir dans mes filets, car en terme d’argumentaire on se croirait …allez je me raisonne ca sert à rien….

  28. OH PALAMADONE dit :

    @paap
    je n ai jamais parler d un quotas a 28000t ce qui nous interesse c est de pouvoir continuer a travailler tout en preservant le stock
    je ne suis pas con au point de couper la branche sur laquelle je suis assis
    et oui kiki
    serieusement un quotas par bateau ok avec une repartition egale encore mieux et non pas mr x a acheter le bateau d un tel il le sort de flotte avec une prime a la casse (en gros ) cette sortie de flotte implique de l argent public donc dans une extreme logique le quotas du navire sortie de flotte devrais etre redistribuer a l ensemble de la flottille francaise avec 13500t de quotas europeens dont 2000t pour la france on retire env 300t pour les petits metiers en gros 1700t avec le payback donc 1700t divisé par 17 bateaux cela nous fais 100t par bateau les armement sont donc viable et la ressource est préservée

  29. sanct dit :

    Chester.

    … Les bateaux france ou autre n’auraient donc pas pêché en Lybie cette année? Bon si tu le di. Et parmi les professionnels que vous êtes… personne a entendu parler d’un transfert qui aurait mal tourné sur des cages lybian mais avec du poisson d’une autra nationalité et sur une quantité qui ne coresponder pas au BCD , ou d’un accident avec un plongeur d’une 3° nationalité ? et diire que certains n’ont pas leur quotas cette année! 166 t manquantes que devait aller au petits palangriers: qui les as récupérer en fait? Mais je me trompe peut être. Cest pas mieu avec nos espanol qui ont toujjours des dérogations…quand ont arrête tout le monde en 2008 eux peuvent continuer leur campagne une semane de plus… mais ici ..il ya nostre ami Paco y Hijos
    ici ill y a le siege de l’iccat a Madrid y le centre de controle des peches est à Vigo.
    Mais tout ça ne font pas des preuves ok ni des demonstration.
    greenpeace fait bien croire a tout le monde que il est interdit de manger du thon du rouge, des amis à moi le croit…. et un pecheur me di que les observateurs confondent des fois les dauphins avec les thons..;si le plongeur dit 80 tonnes ill marque 80… meme s’il y a 120t coment il peut vérifier s’il ne plonge pas lui meme ? avec les videos?

    mais avec tout ça….avec des manipulation de deu côtés… on oublie que ce sont les
    farms le real probleme tant que il n’y aura pas plus de limitation et controles dessus ..tant que il faudra les rentabiliser…. les japonais auront du thon gras et les espanol du petits thon à manger

  30. ……….3. dit :

    tous le monde ne joue pas le jeu alors arrêtons de dire moi je suis honnête et l autre pas ..
    l ancien cisberlande a malte (alhader a pécher beaucoup plus que sont quotas cet années encore ainsi que l ancien ville d agde )tous c est bateaux libyens armée par des français pèchent beaucoup plus que leur quotas est tous le monde le sait en libye pas de contrôle sur la pèche l ancien rosine arthur l ancien marcal les anciens avallonne ne se contenteront pas de leurs seul quotas libyen interdisons la pèche en libye est déjà il y aura beaucoup moins de poissons gris est plus de transparence dans les déclarations de certains armements

  31. PAAP dit :

    Voila (enfin) une argumentation crédible “oh pala..”. En effet, sur le comptage réel des thoniers en activité, il suffirai de distribuer et surtout d’évaluer le tonnage et les zones de pêche pour chacun. Je mets quand même un bémol, il me parait urgent de créer des zones de reproduction et de les protéger. Ensuite de dénombrer efficacement le stock (même si je n’aime pas ce mot) et sa capacité à perdurer…tu peux alors définir un plan de pêche afin que le thon puisse se reproduire(gestion à long terme) et bien entendu que chacun puisse vivre de son activité. Il va sans dire que la “tension” actuelle vient de la surpêche passée et qu’il serait grand temps d’envisager la préservation des ressources, ceci reste il compatible entre des revenues de vie et des profits démesurés et irraisonnés?

  32. saussisson mireille dit :

    a francois bonsoir francois la solutoin est tres simple. pour qu’un bateau est une rentabilite dirons nous viable,il faut qu’il peche environ 80t.pourquoi ne pas tenir ce bareme pendant 5 ans et comme toi et moi savons que le stock se reconstitu le payback fera son bonhomme de chemin. quand aux bon eleves nous les connaissons aussi ,a toi de le faire savoir,tu es plus mediatise que moi et tous autour d’une table entre personnes censees.

  33. francois dit :

    saucisson-mireille: d accord d admettre que il faut 80 tonnes de thons rouges (a 7 Euros par kg en premiere vente) pour rentabiliser un thonier-senneur moderne (33 a 40m, 12 a 16 hommes d equipage).
    D accord encore pour attribuer la moitie (50%) du quota GLOBAL aux thoniers-senneurs, et l’autre moitie restant aux autres metiers (canneurs, ligneurs, madragues, …).
    D accord de garder en activite autant de thoniers-senneurs qu il y aura de parts de 80 tonnes a distribuer, et ceci a considerer GLOBALEMENT (Turquie, Tunisie, Croatie, … y-compris).
    Comme le WWF et les autres ONG l ont demontre depuis 2008 avec elegance et rigueur, il y a TROP de thoniers-senneurs en activite en Mediterranee – le gateau ne s agrandit pas (13500 tonnes, par exemple) mais les convives sont trop nombreux. On est en surcapacite de flotte (sauf les Espagnols qui fort intelligemment ont seulement six thoniers-senneurs en activite fort rentable). Il y a tellement de thoniers-senneurs qu une simple division ne fournit meme pas 80 tonnes par bateau (pense aux 40 machines italiennes, aux 65 turcs, aux 20 lybiens, …)
    Brave Mireille: soit psychologiquement prete a comprendre que il n y a pas “une solution simple”; au contraire, il faut faire intervenir plusieurs solutions complexes, qui tiennent compte des hommes, des armements, des thons rouges, des divers metiers de peche.
    Courage, on va y arriver !
    PS: samedi prochain 27 novembre, vers 11h00, sur FR3-Languedoc, une longue emission speciale “thons rouges” et port de Sete – a ne pas manquer.

  34. le dave dit :

    quelqun peu me rencarder sur la vrai identiter de saussisson mireilles merci
    le marin de cette semaine trafic de thon rouge chez les breutons je vois que ça n interesse pas on prefere tuer du mediterraneen

    bonjour a chester,ouillade,ex pecheur, oh pala

    ET VIVE LES BALEARES

  35. simon dit :

    A François.
    Merçi François.On t’y invite pour faire valoir ta position.

  36. simon dit :

    Au fait, je ne sais plus qui disait cela à propos des navires vendus à la Lybie; qui ne seraient plus dans le coup afin de braver les interdictions de pêche conjointe ou de cages sortantes de ce pays? Ou un autre blogeur qui donnait les noms des bateaux associés… Je rappelle que la Lybie a d’autorité décidé d’une ZEE de 60 milles. Je me demande également qui est capable d’aller vérifier chez le fils Khadafi à Khoms -ou ailleurs- qui pêche quoi et avec qui.
    Soyons sérieux : à moins de 100t un bateau n’est pas rentable. MAis le probleme n’est pas là. Il est sur ce que dit François. Tuez la filière des français ou des italiens et.. ne résoudra rien. Les plus anciens senneurs qui disent avoir “tout inventé” en Med devraient lâcher le pouvoir et les autres devraient le prendre et briser une logique dépassée.

  37. francois dit :

    bonjour Simon – j y viendrais bien (FR3 samedi) mais dis moi a qui je m adresse pour savoir a quelle heure et a quel endroit me presenter.
    Par ailleurs, les plus anciens senneurs ne veulent surtout pas lacher le pouvoir, car c est leur train de vie qui est menace. Rappelle-toi les dernieres paroles prononcees par Mr et Mme Perez dans le documentaire de l emission striptease durant l hiver 06/07 …
    Je maintiens que le Japon (qui importe 80% des thons rouges de MED) peut jouer un role tres important contre la peche illegale, le poisson gris, les vrais-faux certificats,… Les USA aussi, qui ont quand meme encore des moyens de pression (economico-militaire) sur bien des pays circum-mediterraneens.

  38. simon dit :

    Tu t’adresses a moi et je t’inviterai sur le plateau si tant est que tes positions” mesurées” soient une réalité et que tu puisses dépasser la stratégie de “tic et tac” :

  39. simon dit :

    LE but n’est pas l’invective. C’est comment sortir de ce que décrivait déjà en 1991 une jeune universitaire, en mission pour l’Ifremer: des hommes tenants le marché , les prix le crédit maritime le cepralmar la criée + les influences bien ciblées -pour services rendsu- auprès des ministères. Bref, le “système Sete”
    Il ya une énorme envie de parler à Sete…Tout le monde sait que l’on va dans le mur -petits chaluts et gros.. et personne n’a le courage de braver “les codes”…

  40. saussisson mireille dit :

    a francois bonjour, quand je soumettais 80t par bateau ce n’etait que pour les francais petit ou gros armement. en cinq ans,tu as fais le calcul avec moi le stock se referai doucement et sans augmentation de quota nous serios dans une situation croissante. et pourquoi ne pas demander aux autoritees de poster une personne assermentee a bord. tu dois savoir comme moi qu’en 2009 et2010 avant de mettre en cage des nageurs de combat francais ont comptabiliser les poissons et si fraude il y avait eu les armateurs se seraient trouves mal en point. tu es un homme assez intelligent pour faire en sorte que les verites soient dites,meme a demi mot. francois soyons honnete avec nous meme et surtout avec les pecheurs en leur faisant savoir que dans le res pect des choses nous arriverons a unbut commun et pour les trcheurs pas de cadeaux.

  41. francois dit :

    salut saucisson-mireille: oui, je me souviens des plongeurs du Surcouf qui en 2009 au sud de Malte examinaient les tailles et nombres de thons rouges dans la senne lors de controles. Mais restons lucides: le probleme du thon rouge en Med n est pas franco-francais, les thoniers-senneurs des autres pays mediterraneens doivent rentrer dans les memes clous que ceux de l UE. Ah, si seulement il y avait des ZEE en Mediterranee, on pourrait mieux reglementer / surveiller / policer l’essentiel de Mare Nostrum. Alors pour la troisieme fois je vais etre d accord avec toi quand tu souhaites qu on fasse savoir aux pecheurs que dans le respect des choses on arrivera a un but commun et pour les tricheurs pas de cadeaux. Mais dans un precedent post j ai abordé brievement la difficulte a ecarter les tricheurs du systeme.
    J aimerais bien ici qu on aborde franchement le juste partage des quotas entre les differents metiers de peche: va donc voir sur le site du Ministere espagnol des peches comment leur quota national est partagé, permettant aux ligneurs, aux canneurs, aux madragues, et aux senneurs de co-habiter:
    http://www.mapa.es/es/pesca/pags/atun_rojo/atun_rojo_10.htm
    Les 2584 tonnes du quota 2010 espagnol sont partagées entre les canneurs de Cantabrie (21%), les madragues (34%), les petits artisanaux ligneurs (4%), les senneurs (31%), les palangriers et les ligneurs (9%), et la peche sportive et les prises accessoires des chalutiers (1%).
    Cela fait des DIZAINES de bateaux différents, des CENTAINES de vrais emplois de pecheurs diversifiés, cela soutient effectivement la peche artisanale.
    N est-ce pas le bon moment de tout mettre a plat, de redistribuer les cartes ? C est le role de la DPMA d’ouvrir les yeux et de prendre ses responsabilites.

  42. OH PALAMADONE dit :

    le probleme du thon rouge en Med n est pas franco-francais, les thoniers-senneurs des autres pays mediterraneens doivent rentrer dans les memes clous que ceux de l UE.
    alors pourquoi francoi vous vous acharnez sur les thoniers francais

  43. francois dit :

    oh-palamadone: je suis comme toi un simple lecteur de ces blogs oceans sur le site de Greenpeace-France, et donc je suis incapable de repondre a ta question que tu dois poser aux dirigeants de Greenpeace.
    Toutefois, en fidele lecteur du sujet thons rouges, j ai note que ces dernieres annees Greenpeace a mene des actions aupres de bateaux maltais, espagnols, turcs qui sont concernes par thon rouge en Mediterranee. J ai aussi releve des comm-presse de Greenpeace-Italie, Greenpeace-Turquie, Greenpeace-Espagne concernant la peche des thons rouges par ces differents pays.
    En tant que francais, je suis content que Greenpeace examine la situation des thoniers-senneurs francais, car depuis 2006 on en apprend tous les jours en lisant la presse specialisee et aussi les documents des ONG.

  44. OH PALAMADONE dit :

    la plus part des documents des ong je suis desolé de te l aprendre sont mensonger ne fais pas l ignorant avec moi

  45. saussisson mireille dit :

    a francois je suis d’accord sur une distribution des quotas,mais en france nous n’avons pas de canneurs,pas de madragues et les senneurs espagoles se comptent a moins de 7 si je ne me trompe, la peche sportive en france a recupere cette annee quelques tonnes qui etaient allouees aux pecheurs. repartition ok mais dans une logique viable. depuis 3 ans il n’y a pas de respect pour les dates de peche’je ne t’apprends que certains bateaux ont pris la mer 9 jours a cause des conditions climatiques. soyons raisonnables crois-tu qu’en 9 jours de mer un bateau peut atteindre son quota. soyons raisonnables et raisonnes.

  46. simon dit :

    Et alors François ..plus envie de venir s’exprimer. Je renouvelle mon invitation a tout patron thonier -actuel ou passé- .
    Et Chester66 ?

  47. francois dit :

    hola Simon: bien sur qu il me plairait de m exprimer, car devant une situation complexe, les solutions peuvent emerger de la diversite des points de vue, si tant est que les interlocuteurs connaissent bien le dossier. Tu me dis hier mardi de m adresser a toi: ben voila, c est fait.
    hola saucisson-mireille: certes, on n a pas de canneurs ni de madragues, mais on on a des ligneurs, des palangriers, des petits bolincheurs. D ailleurs, c est avec plaisir que j ai vu en 2009 et 2010 plusieurs armements familiaux (2 x à Sete, Agde, Saint-Cyprien) mettre en fonction des petits bateaux artisanaux pour le thon rouge. Ces armateurs ont du bon sens, et comprennent que l avenir est dans la peche artisanale, pas dans les thoniers-senneurs ultra-specialises destines au marche japonais. Et je reviens avec tristesse sur les ex-thonailleurs: quelle betise d avoir interdit la thonaille plutot que de l encadrer intelligemment (dates, zones).
    post-scriptum: avec ces “jeunes” thons rouges qui semblent maintenant plus abondants dans le Golfe du Lion, personne n a pense a une eventuelle madrague ? Qui n essaie rien n aura rien …

  48. simon dit :

    Oui la thonaille était une erreur dans son interdiction. Oui le partage des quotas est sensée lorqu’elle est attribuée aux bateaux et non par “quitus” de droit divin à l’armement et à son boss. Qui est capable de comprendre cela ? Alors que “le coup d’avance ” qu’a tjrs eu Sete est déjà en route avec des unités qui semblent vouloir tout récupérer derrière l’OP?
    Pas glop sur l’exemple des espagnols. Ils sont quand même arrivés Une année à déclarer moins que ce ce les quotas attribuaient à leur 6 senneurs Iccat déclarés

  49. saussisson mireille dit :

    a francois bonjour,que ton combat contre les firmes japonaises soit pour toi une prioritee c’est ton droit mais n’oublis pas que malgre ca les australiens pechent et vendent a ces memes japonais. tu me fais comprendre que vous seriez d’accord pour les thonailleurs, alors montez au creneau pour favoriser cette peche ancestrale,je me souviens qu’on les avaient accuses de peher les dauphins ce qui a entrainer l’interdiction. je serai tres attentif a ton intervention samedi sur fr3. maintenant que faire des marins des thoniers et pour les armateurs qui se retrouveront les bateaux a quai. quand aux madragues je ne pense pas le projet soit viable et pour cause tu le sais aussi bien que moi le golfe du lion est expose a des vent s d’est et nord ouest tres violent et les ancrages cederaient. puisque les petits poissons se refont vite et abondent(encore hier de sete a cerbere nomdres de poissons de 15kg et au dessus ont ete vu par des gens de mer) pourquoi ne pas laisser un quota viable aux senneurs qui eux pourrait pecher ces poissons la pour le marche francais. je parle de poissons morts et non en cage . bien sturcture et encadre la peche au thon rouge a un avenir certe et tout les differents types de peche ont leur place. a mediter mais rapidement

  50. francois dit :

    saussisson-mireille: c est un plaisir d echanger avec toi, mais faisons tous deux un effort pour rester bien objectifs et exhaustifs. Que des armements australiens de thoniers-senneurs soient de vilains industriels destructeurs (pour le thons rouge du SUD), c est un fait connu et mon souhait est de les voir disparaitre aussi. Mais bon, je suis un petit bonhomme, et je garde mes forces pour Thunnus thynnus de Mediterranee.
    Que faire des marins des thoniers ? C est une douloureuse question, et il FAUT les aider. Certes, comme nous l avons appris ces dernieres années, tous ces marins de thoniers en ont AUSSI bien profité entre 1996 et 2007, mais ce n est pas une raison pour les jeter aujourd’hui a la rue. Certains se sont reconvertis, et je redis bravo a ex-pecheur qui tient un restaurant ou on mange d excellents poissons provenant de la peche artisanale. Maintenant, ecoute-moi bien: si on arrete l injustice de la distribution franco-francaise des quotas, si on donne beaucoup +++ de quotas aux artisanaux ligneurs, on peut reconvertir plein de matelots en pecheurs. Tu es deja allé a Malte ? Va du coté de Marsaxlokk voir les DIZAINES de petits ligneurs (6 a 12 m, 1 a 3 marins) qui pechent le thon rouge. Des hommes fiers et travailleurs et qui honnetement nourrissent leur famille – c est du bonheur de vivre dans ce port et cette ville de Marsaxlokk ou encore de Mgarr sur Gozo, cela me rappelle Sete ou le Grau-du-Roi voici 30 ans en arriere.
    Enfin, bien sur qu il faut reconsiderer le travail des thoniers-senneurs: quelle imbecilite de les contraindre a un mois (15mai – 15juin) pendant la reproduction, ou ils tappent sur les zones de frais. Avant, les campagnes de printemps et d automne permettaient aux senneurs de travailler 6 a 8 mois par an, pour du poisson mort destine en PARTIE aux marches francais et europeens.
    Bien structuree = equitablement structuree; bien encadree = les tricheurs sont VRAIMENT punis. Alors, oui, la peche au thon rouge en MED a un avenir, un bel avenir meme. Et les pecheurs artisanaux auront aussi un avenir, ainsi que leurs enfants qui pratiqueront un beau metier.
    Dommage, saussisson-mireille, que tu ne sois pas venu sur ce blog depuis ses debuts en 2007, car avec des gens comme toi, chester66, esperanza, on peut discuter.
    bonne journee.

  51. force verte dit :

    il faut savoir que80% des ligneurs dans le golfe du lion sont les memes patrons des thoniers senneur
    au fur et a mesure ils achetent tous les bateaux qui detienent les fameux pps
    et donc tres dur pour les jeunes de s installer
    un bateau vaut a peu pres 200a250 milles euros

  52. francois dit :

    a force-verte: oui, il y a du vrai dans ce que tu dis, parce que les patrons-armateurs des senneurs sont ceux qui ont le plus de facilites financieres. Toutefois, tu seras j espere d accord avec moi pour dire que si les ligneurs avec un PPS thons rouges deviennent plus nombreux, alors cela augmente le nombre de (petits) pecheurs sur ces bateaux, et on peut esperer que des matelots de senneurs se reconvertiront. C est un peu ce qu a fait Jean-Marie Avallone avec sa nouvelle serie de catamarans “les deux freres”, non ?

  53. chester66 dit :

    françois, tu dis vrai quand tu dis que les armateurs de thoniers essaient de reconvertir leurs équipages dans la pêche au palangre pour ne pas les laisser sur le carreau 11 mois.

    Pour ce qui est de ton invitation, Simon, je t’en remercie mais je suis désolé de t’apprendre que je n’accorde plus aucun crédit aux médias en France, ils sont les rois du détournement d’interviews et d’images et ont déjà des idées bien arrêtées. Le preuvre un journaliste de France 3 qui, le week-end dernier, affirme par ces termes que : “c’est sûr, les thoniers senneurs fraudent et ne respectent pas les quotas”.
    J’ai failli vomir, comment peut-on se permettre d’être aussi affirmatif quand on se dit journaliste en se basant seulement sur le témoignage d’un soi-disant ancien matelot s’exprimant à visage couvert ?

    A ce compte, je vais moi aussi dès demain m’exprimer à visage couvert en me faisant passer pour un je ne sais quel membre d’ONG et critiquer le fonctionnement de mon organisation ou son mode de financement (avant de m’attirer les foudres de quelques-uns, je précise que c’est un exemple, je ne prétend pas qu’une ONG est derrière ce reportage mais on serait en droit de se poser la question).

    Enfin, je ne partagerai pas un débat dans une émission où on invite la présidente d’une organisation de “pirates” comme Sea Shepherd, je n’ai rien à dire à ces extrémistes qui prétendent avoir relâché des thons (en blessant un plongeur maltais d’ailleurs) soi-disant issus d’une pêche illégale sans même avoir pris la peine de vérifier. La libye détient un quota légal et le poisson était destiné à une ferme maltaise où des contrôleurs viennent comptabiliser les prises lors de la vente.

    Il était une époque où les pirates étaient pendus haut et court sur la place publique, aujourd’hui on leur donne la parole à la télévision et on les encense dans la presse, je suis écoeuré !!!

  54. francois dit :

    euh – chester66: attention avec l utilisation du mot “pirates”. Pour moi, ceux qui pillent des ressources communes pour s enrichir de facon abusive sont de vilains pirates: c est valable pour les diamants ou l’or, les bois durs des arbres tropicaux, le corail rouge , ou le thon rouge. Que je sache, les plongeurs de Sea Shepherd avaient filmé et photographié les thons qu ils ont ensuite libérés parce que entre autres raisons trop de thons rouges etaient sous la taille minimale dans cette cage de transfert.
    Et je serais toi, je resterais bien prudent quant aux pseudo-controles dans les fermes maltaises: apparemment, les Japonais refusent de plus en plus de poisson gris provenant de Malte.
    J attends encore et toujours les resultats de l enquete interne (des controleurs europeens) sur la veritable nature des quelques 800 thons libérés en pleine mer le 17 juin.

  55. chester66 dit :

    François,
    au risque de te décevoir, je réïtère mes accusations de piraterie envers sea shepherd. Quand on se permet de mettre en danger des équipages ou des navires, je ne trouve pas d’autres mots et je vais te choquer un peu plus en utilisant le terme de “terroristes des mers”.
    On parle de liberté d’expression dans ce pays mais on bafoue trop souvent ce droit alors, lassé de toutes ces langues de bois, tu ne me feras pas taire.
    Tu aurais donc le droit de traiter les pêcheurs de pirates mais ça te froisse qu’on en fasse de même avec une ONG !?!

  56. francois dit :

    chester66: ok, au niveau de la sémantique (du choix de l utilisation des mots), je me range a ton point de vue, et ton utilisation de “pirates” est légitime dans ce contexte. Bon, je m excuse pour ci-dessus, et j attends maintenant que ces messieurs-dames de l ICCAT nous communiquent leurs decisions pour 2011 et les annees a venir.


Les commentaires sont fermés pour cet article.