Océans | le 12 mai 2010

Thon rouge : Greenpeace s’interpose pour empêcher le pillage de l’espèce


Alors que s’ouvre la saison de pêche 2010, entre le 15 mai et le 15 juin, ce matin, à 9h30, Greenpeace s’est interposée sur le port de Frontignan, près du quartier général des thoniers français, pour stopper 3 des bateaux qui s’apprêtaient à partir en mer pêcher les derniers thons rouges de Méditerranée. 14 militants ont encerclé ces bateaux, parmi ceux qui ont le plus gros quotas de pêche, grâce à 3 embarcations, 4 nageurs et une banderole de 20 mètres demandant aux pêcheurs : « Thon rouge : Liquidation totale avant fermeture ? »


© Nicolas Chauveau

Selon les scientifiques, le nombre de thons rouges adultes s’est effondré de 80 % au cours des vingt dernières années, du fait de l’essor de la pêche industrielle. Qu’attend-on pour fermer cette pêcherie ? Qu’il n’y ait plus de thons dans la mer ?

Soutenez la campagne de Greenpeace pour la protection du thon rouge et la mise en place de réserves marines.


Greenpeace demande la fermeture de la pêche industrielle au thon rouge
Greenpeace sera mobilisée dès l’ouverture de la saison de pêche, en mer, pour défendre le thon rouge, espèce emblématique et menacée de disparition. Depuis cinq ans, à chaque saison de pêche, Greenpeace met en oeuvre toute son expertise et son savoir faire pour connaître et surveiller cette pêche industrielle si préjudiciable. Greenpeace demande l’arrêt de la pêche au thon rouge et la création de réserves marines, notamment sur la zone des Baléares où cette espèce se reproduit.

Pour rejoindre la mobilisation en France, rendez vous sur www.greenpeace.fr/thon-rouge

Soutenez la campagne de Greenpeace pour la protection du thon rouge et la mise en place de réserves marines.

150 avis pour “Thon rouge : Greenpeace s’interpose pour empêcher le pillage de l’espèce”

  1. Wanina dit :

    Belle action! Heureusement qu’il existe des ONG comme Greenpeace pour nous faire prendre conscience de la catastrophe écologique vers laquelle nous courons…
    Aux politiques de prendre leurs responsabilités!

  2. Savewhales dit :

    Visiblement la disparition d’espèce en dangers ne préoccupe pas notre gouvernement, il faut prendre les responsabilitées nécessaires, c’est à dire l’interdiction TOTALE de cette pêche, pour que cette dernière puisse devenir durable et respectueuse de la biodiversité.
    Encore une fois bravo aux militants de greenpeace !

  3. PIB dit :

    bravo, mais je ne comprens pas du tout le message.
    Liquidation de quoi ? avant fermeture de quoi ?

  4. Adrien dit :

    C’est une métaphore qui met en relation le surpêche et la société de consomation, on retrouve souvent cette phrase en vitrine de magasin, liquidation du stock de thon rouge, avant fermeture, fermeture de la pêche car cette espèce aura disparue.

  5. expecheur dit :

    greenpisse à besoin de dons aidez les ,donnez beaucoup d argent ou alors de la merde ,ils en mangent

  6. Charlotte L dit :

    Bravo Greenpeace ! Interposez-vous!!

  7. Sofour dit :

    Quelle belle action, bravo les filles et les gars ! Tenez bon, je suis de tout cœur avec vous.

  8. BIOman dit :

    Si GREENPEACE peut, à travers ses actions, occasionner de nombreux ‘expecheur’ thoniers-senneurs en Méditérannée et permettre ainsi la survie du thon rouge et des pêcheurs respectueux, alors il n’y a pas à réfléchir !!!

  9. Mat dit :

    Bravo et merci à eux !!

  10. cana66 dit :

    il semblerait qu’un bon nombre de militant se sente pousser des ailes, d’après mes informations la pêche au thon rouge n’est pas encore interdite alors de quel droit allez-vous empêcher ces pêcheurs de travailler?

  11. CyberLiberScience dit :

    le pire reste quand même la pêche (donc la consommation) asiatique.

    Car comme le thon rouge (avec les requins par exemple) est dans le haut de la chaine alimentaire des océans, s’il disparait il y aura des conséquences non négligeables.

  12. BIOman dit :

    @cana66
    Ce ne sont pas des ailes, mais des nageoires !!!
    Et puis, la pêche au thon rouge, c’est comme la bêtise : ce n’est pas parce que ce n’est pas interdit qu’il ne faut pas lutter contre …

  13. cana66 dit :

    a bioman je me dis juste que vous n’avez que ça à faire… quelle chance!!!
    pour la bétise je suis de ton avis mais bon lutter contre des gens qui sont dans leurs droits je trouve ça débile mais ce n’est que mon avis personnel.

  14. LeCalmar dit :

    Pour info, l’article, et ses commentaires, paru sur MidiLibre.com: http://www.midilibre.com/articles/2010/05/12/SETE-Sete-Greenpeace-en-action-1225124.php5#reaction
    J’étais à Sète, il y a quelques jours, et j’ai constaté la présence de senneurs immatriculés en Libye !!

  15. Solar Fury dit :

    Hello,
    D’un côté,l’espéce est menacée;de l’autre,c’est les pêcheurs artisanale.Si l’espéce est en danger,comme cela semble être le cas,il faut la stoper pendant qu’il est encore temps.Comme dit plus haut,sa disparition entraînerais de grâve conséquences dans tout l’océan.

    Le problème vient des pêcheurs artisanaux:leur supprimer leur travail,du jour au lendemain et les laisser se débrouiller seuls,ça serait cruel.Il faut donc les aidés à se reconvertir,pas exemples.
    L’autre problème,c’est la surpêche industrielle qui détruit des espéces,racles les fonds marins,tue nombre de mammifères marins,de requins ou de tortues(bcp d’autres exemples,malheureusement) et vole l’emploi des vrais pêcheurs(qui,je l’espére,respectent la Nature).Mais bon,avec un chef d’état qui commence à en avoir “bien faire de l’environnement…” et qui potège ses amis les riches et ses copains les industriels,on ne va pas aller loin.

    @ ex-pêcheur:Vous n’êtes obliger de vous moquer de Greenpeace,ce ne sont pas les responsables de votre perte d’emploi ou autre.

    @ cana66:
    Si l’on trouve qu’une activité mets en danger quelque chose de précieux,il me semble qu’on a le droit d’intervenir…Les guerres ne sont pas interdites et pourtant,il y a des gens qui sont là pour règler les problèmes diplomatique ou confictuels.(autre exemple:si votre enfant est abordé dans la rue par un inconnu,vous vous précipiteriez vers votre progéniture.Vous sentez le danger,donc vous barrer la route au danger potentiel qui pése sur votre trésor,c’est la même chose,pourtant,parler à un enfant n’est pas interdits)(autre ex.:vous êtes chef d’état,votre voisin se constitue une puissante armée,vous faites donc tous votre possible pour limiter sa puissance au cas où il tenterait de vous attaquer.Idem,sauf que là,votre trésor est un peuple,une nation,etc..).

    Bravo à Greenpeace et à tous ces militants!!!

  16. Antoine dit :

    Bonjour,

    Bravo à Greenpeace pour son alerte sur la disparition du thon rouge.

    Juste une petite remarque : en ouvrant l’email de greenpeace, j’apprends que le thon rouge est menacée, mais pas grand chose de plus sur ce que je peux faire moi même. A part adhérer à Greenpeace ou faire un don.

    Alerter est une chose, mais agir en est une autre.
    Et au vu de l’argent brassée par les cotisations de ses membres (dont je fais partie), on pourrait attendre de greenpeace plus qu’une simple vidéo et qu’un appel aux dons… On pourrait attendre de Greenpeace une enquête sur les bateaux, leurs horaires de départ et d’arrivée dans les ports dans le but de bloquer ces chargements. On pourrait aussi bloquer les arrivées de thon rouge dans les centrales de transit comme Rungis, maintenir une pression sur les politiques qui ne font pas ce qu’ils devraient aire à ce sujet. Il y aurait plein d’autres actions bien plus efficace pour sauver le thon rouge, plutôt que de visionner une vidéo, faire un don et retourner à nos occupations la conscience tranquille

    l’ONG dépense des sommes énormes pour payer des recruteurs ou pour nous envoyer des relances par emails ou par téléphone afin d’encourager à faire plus de dons, ça tourne un peu en rond.

    Greenpeace pourrait encourager les adhérents à agir, à se rendre vraiment utile, plutôt que de les laisser se contenter d’avoir bonne conscience en faisant des dons, en rendant les adhérent passif.

    Allez Greenpeace, courage, montre nous que tu n’es pas une asso qui veut nous faire devenir de simple consommateur d’information écolo, encourage nous à agir vraiment…

    Antoine

  17. jouteur dit :

    Pourquoi n’allez vous pas empêcher les senneurs turcs qui pèchent réellement en toute illégalité d’appareiller. Vous avez peur ???
    Foutez la paix a ceux qui respectent la loi.
    Faut arrêter la fumette.

  18. Antoine dit :

    @jouteur : Parfois, le respect de la loi n’est pas ce qu’il y a de plus urgent. Il ne faut pas confondre légalité et légitimiter.
    Greenpeace fait partie de ces mouvements qui poussent à des modifications de lois, et cela passe parfois par un non respect de la loi.

    Si on voulait toujours agir dans le cadre de la loi, la loi n’évoluerait jamais !

    D’ailleurs, des militants greenpeace transgresse (à raison, à mon avis) régulièrement la loi lors de leurs actions, par exemple en s’enchainant sur les rails des trains remplis de matière radioactive…

    Au sujet des senneurs turcs, il faudrait aussi les empêcher, mais en l’occurrence, on est en train de parler des bateaux français.

  19. Nico dit :

    Je suis tout à fait d’accord avec Antoine : Et plus de ces actions spectaculaires tout à fait utiles pour faire connaître le problème, il serait bon d’étayer le propos sur les raisons, conséquences, pistes de solutions…

  20. expecheur dit :

    c est de mieux en mieux ,pour ma part le thon rouge est autant menacé que la connerie dans vos cerveaux de pseudo ecolo ,c est dire que c est inépuisable

  21. Solar Fury dit :

    Antoine,vous n’avez pas tord,il ne faut pas que ce genre d’association tombe dans ce genre de système “donner=>bonne conscience”,il faut agir.Sinon cela ferait trop plaisirs à certains perturbateurs.

    C’est pourquoi il faut aussi poussé Greenpeace à ne pas utiliser ce système,sinon,nos combats seront perdus d’avance.’faut être vigilant…

    @ ex-pêcheur,veuillez arrêtez de proférer des insultes,cela ne fera rien avancé.

  22. gigi dit :

    Respectons la loi, jusqu’à ce que le thon rouge ait légalement disparu, comme ça a été le cas de bien d’autres espèces.
    Et peut être un jour l’espèce humaine. Mais du moment que ça se fait dans la légalité…

  23. Antoine dit :

    @Gigi : Le thon, qui se promène dans la mer, se sait pas qu’il y a une loi. Il ne sait pas si le filet qui est en train de le pêcher vient d’un bateau français ou turque ou guatémaltèque, un bateau agissant contre la loi de son pays ou pas, se promenant dans des eaux française, italienne ou internationale. Le thon s’en fout, il est juste en train de se faire pêcher. La nature ne connait pas la loi.

    Qu’une espèce soit exterminée par un bateau légal ou un bateau illégal ne change rien pour elle. Elle est exterminée. C’est tout.

    À partir de là, si on veut empêcher cette extermination, si on trouve légitime d’empêcher cette extermination, alors la question de la légalité ne se pose pas. Cette question vole bien plus bas que l’urgence de sauver une espèce importante à l’équilibre marin.

  24. Antoine dit :

    @Gigi, ce message ne t’était pas destiné… plutôt à ceux qui défendait la légalité, sans ironie…

  25. Paul dit :

    Expecheur, j’espère pour vous que vous n’etes pas un pêcheur car votre état d’esprit n’est pas du tout valorisant pour la profession. Déjà qu’il est justement dénoncé le manque d’ouverture d’esprit de cette activité, vous ne faites que justifier et étayer ! Dommage … il serait tant agréable de discuter et faire avancer les choses avec des pêcheurs intelligents !

    Signé : Un agriculteur qui se remet grandement en cause et qui accepte de prendre ce fabuleux virage écologique !

  26. viessal dit :

    il faut arrêter de croire que la planète peut gérer tous nos abus un jour nous nous réveillerons et il ne restera plus rien a par de vieux film………….et la nous pleurerons

  27. tarek dit :

    je suis de tout cœur avec vous.

  28. radioactiv dit :

    Bravo Greenpeace

  29. Emmanuel dit :

    Quelle idée de manger du thon, rouge ou pas rouge! Au sommet de la chaîne alimentaire, c’est l’un des champion en matière d’accumulation du mercure, ce mercure que nous jetons allègrement dans les océans. Malheureusement, comme les effets mettent pas mal d’années à se faire sentir, les mangeurs de thons survivront aux thons eux-même!
    Et vive la sardine! (je ne crois pas qu’elle soit en voie de disparition?)

  30. peace and love dit :

    Bravo à tous ceux qui ont organiser ce blocus dès que je pourrais je vous rejoindrai en équipe “d’actionaires”
    et en ce qui concerne votre discussion je ne puis (et je vous conseille d’en faire autant) parler a une personne comme “expêcheur” même si il est intéressant d’echanger ses points de vue.
    sam,12 ans

  31. maubro dit :

    que greenpeace veuille protéger les espèces en voie de disparition est très louable. Vous voulez empêcher les thonier français d’exercer leur possibilité de travail, pourquoi pas, mais alors ayez le courage d’aller bloquer les bateaux asiatiques ( japon et chinois entre autres) qui massacrent thons ,baleines, requins etc… Mais la vous êtes totalements absents.

  32. musa dit :

    Bravo à tous les militants pour ces actions qui font la signature de Greenpeace, visuelle et sans violence.

    @Solar Fury: bravo pour vos comparaisons imagées tellement vraies. Je partage !
    @Antoine: tout à fait d’accord, agir serait plus motivant et valorisant sans compter l’effet de masse qui a un impact important à tous niveaux.

    Encore bravo à tous ceux qui agissent pour des causes mondiales et ne se regardent pas le nombril en insultant les autres.

  33. Ham64 dit :

    Ne vous posez plus de question, la seule espèce en voie de disparition c’est l’homme : bientôt 9 milliards d’individus, des maisons partout, des autoroutes, des centres commerciaux… mais moins de spermatozoïdes, plus de cancers, de maladies génétiques, de leucémies, de voitures diesel…. Alors, le thon rouge presque tout le monde s’en fout car le gentil propriétaire de sa maison, de sa voiture, de son chien et de sa femme perdrait tout si le système changeait, si les allocations (grâce à ses 3 enfants) disparaissaient. Ne luttez pas et ne changez rien… notre monde et nos gènes vont nous éliminer à notre place. Alors, seulement, la planète terre pourra enfin, retrouver la paix. Nous avons déjà appuyé sur le bouton… sans le savoir.

  34. Océane dit :

    Les thons rouge ne sont pas éternels. Beaucoup d’autres espèces ont disparus du fait de la cupidité et de la bétise humaine.
    Le thon rouge peut-il encore être sauvé? Les politiques peuvent-ils accepter un moratoire sur la pêche aux thons rouge et arrêter, s’ il est encore temps, les thoniers senneurs, avant que l’irréparable ne soit fait et que la population sauvage de thons rouge devienne à son tour une espèce éteinte …
    Merci à Greenpeace pour son action, espérons que les politiques vont eux aussi se mouiller en faveur de la sauvegarde du thon rouge. Il y a urgence !

  35. Océane dit :

    Je précise : Les politiques peuvent-ils accepter un moratoire sur la pêche INDUSTRIELLE aux thons rouge et arrêter, s’ il est encore temps, les thoniers senneurs…
    Cela donnerait la possibilité aux thons rouge sauvage de méditerranée de souffler un peu et de se repeupler, pour une pêche durable.

  36. lonf dit :

    Ce qu’il faudrait vite stopper, c’est la connerie humaine qui elle est en voie d’expansion.

    Perso, je ne mange pas de thon, pas d’aileron de requin, je ne prends jamais l’avion, ni le TGV, je consommes le moins possible et j’essaie de vivre avec de moins en moins de fric.

    L’homme est en train de tout détruire autour de lui. Les forêts primaires et ses habitants, les océans, les rivières, les montagnes, les sols, l’air, la santé, la biodiversité, la dignité … etc, etc …

    Cette société mondiale corrompue détruit tout sur son passage.

    Que faire ! … J’ai peu d’espoir devant l’arrogance et la toute puissance des “seigneurs” de la nouvelle féodalité.

    Tout ca se terminera dans le sang … comme d’habitude …

    Tout mes condoléances aux innocentes victimes de cette fin programmée.
    Et bravo à vous qui y croyez encore. Moi je décroche !

  37. Guy dit :

    Le dernier intervenant ferait mieux de se suicider, la défense d’ un environnement propre est une bonne cause, mais,comme partout, il y a des extrémistes, qui sont encore plus idiots et plus dangereux que la pollution!Greenpeace devrait faire attention a ces extremistes qui vont a l encontre de leur cause!

  38. philippe dit :

    C’est toujours la même explication
    nous continuons à vivre selon le vieux principe du DROIT ROMAIN basé sur
    “RES NULLIUS”…Le thon rouge etant considéré comme n’appartenant à personne
    ce sont les moins scrupuleux et les premiers à s’en emparer qui se considerent les “légitimes propriétaires”
    “RES NULLIUS signifiant “la chose de personne”

    a l’aube du 21 iem siècle..c’est le principe de “RES TOTIUS” qui doit lui etre substitué

    les especes animales et végétales sur cette terre sont les “choses de tout le monde” et personne n’a le droit de se les approprier sans l’aval de tous les autres
    c’est un bien commun à l’humanite et pas la propriété des moins scrupuleux et des plus cupides

  39. @dedoudemarseille dit :

    A propos du thon ou autre espèce animale, l’énoncé est simple. Si nous empêchons les captures massives, les salariés changent de métier ou pointent à Pôle Emploi. Si nous n’empêchons pas les captures massives, l’espèce animal (thon ou autre) disparait du fond des mers ou de la surface de la terre. Par conséquent, les salariés n’ont plus rien à attraper, d’où les mêmes effets que précédemment : Autre métier ou pointage à Pôle Emploi !
    Dédou de Marseille – Retraité de 63 ans – 2010/05/13 -

  40. Emma Chelles dit :

    Comme Antoine, je te soutiens Greenpeace et j’apprécie tes actions. Je donne des sous régulièrement (prélèvement). Dois-je juste visionner la vidéo et remettre la main au porte-monnaie ? Je voudrais que tu me proposes des actions auxquelles je puisse participer. Je ne suis pas prête à des actions spectaculaires mais… je ne sais pas ? Des affichettes à apposer non loin des poissonneries, sur nos lieux de travail, c’est vrai je peux en créer une avec les moyens du bord. Il faudrait d’autres idées.

    Là, en plus, Greenpeace, tu me relances par courrier alors que je suis adhérente et que je reçois les mails. C’est pas inutile et dispendieux ?

    MHL

  41. ergaster dit :

    Pas bien grave….plus de thon….plus d’arbre…plus d’espace propre, plus de cerveau et plus de liberté..
    …on va avoir une mer cuvette des chiottes, du Monsanto..ah, pardon, Rondup qu’ils disent les jardiniers du dimanche…de la bouffe Mac Do, des ministres à la con…(c’est pas une nouveauté) et Cannes…avec ses bouffons et ses nouilles sur la Croisette….le RV des génies, du fric et des primates de la réflexion…
    ancien: pêcheur, “atomiste”, chimiste, premier et dernier de la classe…bref, ancien tout ceux qui ont détruit et qui continue avec un raisonnement depassant a peine celui du néanderthal découvrant l’eau chaude…Merci!!!!!!!(je tue les mouches…donc je suis aussi chasseur) vos enfants en font autant et mieux encore!et les prochains….s’il en reste…. ils creveront dans un désert!

    Ah…une petite pensée émue aux plagistes de luxe…qui viennent de découvrir que la mer monte!!! et oui…c’est aussi çà…la connerie humaine….

  42. fred dit :

    @maubro: excusez moi, mais vous devez être mal renseigné. En cherchant un peu vous trouverez sur internet une vidéo de la campagne de l’Espéranza dans les mers du sud à la poursuite des pécheurs japonais, et l’histoire de ces 2 militants de Greepeace-Japon qui risquent 10 ans de prison pour avoir révélé un trafic de viande de baleine. Ceci dit, les pécheurs français (ou d’ailleurs) je comprend leur colère, vu l’investissement qui leur a été “consenti”, ou doit on dire “imposé”? pour se reconvertir dans le senneur. Le métier de pécheur est dur, et pas forcément rentable selon les saisons. Se faire prendre pour cible par une association alors qu’on voit les responsables de la situation à la télé montrer leur collection de rolex ça doit être vraiment exaspérant. La situation de ces travailleurs de la mer, ca me fait penser aux agriculteurs africains (ou d’ailleurs) a qui on a commencé par donner des graines OGM, et les produits chimiques qui vont avec, en leur disant tu va voir tu va produire plus avec ça. Et c’est vrai la première année. Parcontre il faut que tu achète les graines et les produits la 2ème année. Si tu n’a pas l’argent c’est pas grave, signe là et tu me donnera une grosse partie de la production. Et puis les sols s’épuisent et l’agriculteur d’année en année il s’endette de plus en plus. Et qui s’enrichit sur le dos des pécheurs comme sur celui des agriculteurs ?
    Un écolo pas de salon, qui signe et va planter des tomates en saluant respectueusement les pécheurs et Greenpeace.

  43. papatibère44 dit :

    A force de pratiquer la pêche à outrance,thon rouge et d’autres espèces marines auront bientôt disparu si nous restons laxistes.Que le problême des pêcheurs soit posé,ç’est évident,habitant dans un port de l’atlantique,les bateaux de pêche(sardine,anchois,etc)sont de moins en moins nombreux,mais à mon sens,la préservation de l’espèce est primordiale…

  44. delaporte dit :

    je n’ai pas le temps de décrire mon indignation sur cette exploitation, je suis fermement CONTRE!

  45. Jay dit :

    Carthon Rouge !!!

  46. la belle verte dit :

    agissons aussi en tant que consommateurs n’achetons plus de thons !

  47. cricri35 dit :

    le seul moyen d’arrèter cette peche c’est encore de ne plus consommer de thons.Et encore bravo pour toutes les actions menées par green peace .Malgré les pétitions les mouvements de protestations le désacors de nombreuses personnes on se renconte que la démocratie est bien morte

  48. Antolin dit :

    Pour agir, en premier lieu, le boycott!
    En second lieu, faire passer le message..;
    Et bravo à Greenpeace pour ses actions coup de poing, parce que “ça commence à bien faire” la connerie des dirigeants qui s’aplatissent devant les pollueurs de la grosse industrie.

  49. toucontefait dit :

    @ philippe: tout-à-fait d’accord: la mer, “res totius”. Contrairement aux agriculteurs qui possèdent leur terre et peuvent encore choisir de cultiver bio ou de déverser des pesticides et autres dans leur culture, la mer appartient à la collectivité et c’est à celle-ci de s’en occuper afin que la mer ne devienne pas un désert aquatique.

  50. woden dit :

    De toute façon les pêcheurs sont bornés et ne comprennent que les actions coup de poing! Si ca ne tenait qu’a moi on reviendrait au temps de la piraterie et leur bateau serait envoyé par le fond. Il servirait aux thons de refuge pour se reproduire.

  51. Blikaklima dit :

    Fasse que vous arriviez à vos fins!!!!!!Bravo pour votre courage et votre ténacité!!!! Vous êtes admirables!!!Il faut vraiment arrêter ce carnage perpétrer par de sinistres abrutis complètement débiles qui sont incapables de réfléchir.Du moment que ça rapporte, tout le reste ils n’en ont rien à foutre!!!!!!Tous des tarés , nos dirigeants politiques compris, ils ne bougent même pas le petit doigt!!!!
    Quelle mentalité!!!Pauvre France, elle a bien changé, il faut voir aussi dans quelles mains elle se trouve!!!!
    Courage et bonne chance,une bonne partie de la France est avec vous.

  52. j.s dit :

    je suis heureux de contribuer à la protection de la planète et je reste en admiration devant toutes les actions menées par greenpeace. bravo!

  53. roch dit :

    La cause est juste car il est urgent de défendre une espèce menacée par l’Homme. En essayant d’empêcher cette pêche massive, Greenpeace montre la voie de la raison face à la prédation économique du lobby thoniers. Continuez le combat !! bravo

  54. dixit dit :

    Bravo. Il est normal de se battre dans l’espoir d’empêcher la disparition du thon rouge par suite de surconsommation.
    L’Homme scie la branche sur laquelle il est assis !!!!

  55. carole dit :

    il est temps pour ces pêcheurs de thon rouge de passé à autre chose et d’arrêté de joué les désespéré de la vie au moins le temps que le thon est le temps de ce reproduire avant disparition, ils ne sont pas raisonnable du tout, il attende qu’il n’y est plus de thon pour passé à autre chose? s’il ne réagisse pas ensemble ils seront un jour accuser de crime contre l’humanité de n’avoir rien tenté, ils s’accroche désespérément à ce travail alors qu’il y à d’autre travail plus intéressant dans la vie comme protéger la vie plutôt que de la détruire, je ne comprend pas que les flics s’interpose encore devant les bateaux de greenpeace et protège encore les salops qui nous entraine à notre perte même eux devraient changer de boulot, ils faut croire que la justice de ce pays est complétement corrompu et ne peu pas pensé par elle même mais par des lois injuste et immorale, à qui profite le crime? je crois qu’il est temps de protéger la vie en force, quand on voie cet abus de pouvoir et de profit qui proliféré ou on mourra tous.

  56. citizen dit :

    à tous ceux qui demandent à greenpeace d’aller s’occuper des thoniers turcs, japonais, etc.

    Nous sommes sur le site de greenpeace France, donc on parle d’action en France.

    Allez sur le site greenpeace international, vous verrez qu’ils ne passent pas leurs temps à jouer du banjo à l’ombre d’un cocotier…

  57. mistigri13000 dit :

    @Le Calmar

    En effet, les bateaux libyens sont de plus en plus présents (enfin plus pour très longtemps car à mon avis le destin du thon rouge est quasiment scellé, ce qui peut expliquer entre autres que Greenpeace ne mette pas plus d’énergie que celle déjà importante déployée dans cette lutte).

    J’ai retrouvé un rapport du WWF de 2005 qui évoquait le pillage des dernières zones de ponte dans le Sud et l’Est de la Méditerranée, par exemple au large de la Libye. Dans les zones de pêche traditionnelle, le thon était déjà pratiquement épuisé et les flottes de senneurs se concentrent donc sur les dernières zones d’exploitation possibles. J’avais aussi vu un article l’an passé sur le rachat par des groupes français de navires libyens pour aller exploiter les dernières zones de pêche. A vomir. Le pouvoir de l’argent avant de penser au court terme.

    Pendant ce temps, au printemps 2010 (avant les élections régionales) le gouvernement français s’est déclaré en faveur du classement sur l’annexe 1 de la CITES ce qui veut dire interdiction de toute commercialisation internationale mais avec un délai d’activation de la mesure de 18 mois. Autant dire, le laisser à faire pour la curie finale…..Le même ministre qui roule pour les lobbies de l’agrochimie en déclarant que l’agriculture biologique ne suffit pas à nourrir la planète, alors que la FAO affirme le contraire de manière argumentée.

    Pour terminer sur ce sujet funeste, je reste toujours surpris qu’on parle de commercialisation avant de protection. C’est comme pour les débit de boisson et les licences affichées dans les bars : le ministère qui édicte les textes est celui des finances et non celui de la Santé !!!! Il y a quelque chose qui cloche.

    Boycotter c’est obligatoire, faire tourner l’information aussi. Mais celà ne suffira pas. Rappelons nous Audiard : une brute qui avance va toujours plus loin que deux intellectuels assis.

  58. sebastien absolu dit :

    Bravo à la merveilleuse équipe de Greenpeace qui oeuvre toute l’année dans ces combats tout a fait légitime et qui fait que le monde peut se porter un peu moins mal…
    Félicitations aux actionmen et aux campaigners océan, et evidemment, bravo aussi à tous les autres têtes de la rue des Rasselins!

  59. Jérémie dit :

    Tant que la poignée d’élus qui dirige notre planète n’interdit pas, n’instaure pas de quotas, et ne prend pas en compte la réalité de la fragilité de l’écosystème, il faudra continuer à mener des actions significatives et concrètes! Le combat pour la sauvegarde du Thon Rouge est primordiale, n’attendons pas qu’il n’y en n’ai plus pour réagir!
    Que vive GREEN PEACE!

  60. mistigri13000 dit :

    J’ai retrouvé l’article de Greenpeace que la forte présence de navires armés sous pavillon libyen par un armateur français :

    L’étonnante « libyanisation » de la flotte de thoniers senneurs français – septembre 2007

    http://www.notre-planete.info/actualites/actu_1338_libyanisation_thonniers_francais.php

    On peut y lire en conclusion que :

    « Si rien n’est fait, comme plus de la moitié des stocks de thon se trouve dans ses eaux ou au large de ses eaux, la Libye jouera un rôle pivot dans l’effondrement du stock prévu par les scientifiques d’ici 1 à 5 ans ! précise Stephan Beaucher. Il est inacceptable que les armateurs français participent, même indirectement à ce hold-up sur une ressource dont l’exploitation est multi-millénaire. Tant que l’ICCAT n’aura pas la volonté politique de contrôler cette pêcherie, en contraignant ses états membres à mettre en œuvre les moyens nécessaires, l’avenir du thon rouge restera menacé. »

  61. laurette dit :

    cette mise à mort de l’espèce me désespère, et je vous dis tout mon soutien
    j’ajoute que mes enfants (14 et 17 ans) se demandent bien ce que les adultes ont dans le crâne quand ils voient ces polémiques sur la survie ou non des espèces… pour eux la question ne devrait même pas se poser
    bon courage à tous

  62. Thierry dit :

    Bravo pour votre action, et encore un GRAND MERCI pour les générations futures.
    La terre dans beaucoup de domaines court à sa perte, et si il n’y avait pas certaines organisations, dont vous, l’échéance serait encore plus rapide.

  63. jmb dit :

    bravo a vous
    il ya marre de tous ces c.. qui vident les mers pour du pognon ,il faut les couler ces bateaux.

  64. stephane dit :

    bonjour

    Vous avez tout mon soutien il faut sortir de cette politique de consommation et de commerce excessif .
    bravo pour votre engagement et vos actions.

  65. pienie dit :

    bonjour,
    @Antoine
    effectivement cela me gêne aussi de voir apparaître, incessante cette bannière
    “Faire un don”, à chaque article de greenpeace,…un nerf de guerre indispensable?
    cela me gênerais de savoir cette ong devenue milliardaire en argent plutôt que milliardaire en bénévoles ! …j’ai là j’exagère, …il est vrai qu’il y a une certaine frustration à ne pouvoir intervenir que sur le web et jouter aux commentaires.
    mais cela heureusement, prouve bien aussi qu’en démocratie nous sommes!
    chasse gardée, faites un don on s’occupe de tout!
    frustrant de signez des pétitions -web après le don!
    car sur les quais du port, pas de foule, pas de bénévoles, opération commando oblige , comme bien encadrée et médiatique!
    frustrant!
    on en finit par se mordre la queue comme ce serpent indien, éternel recommencement, tournage en rond!
    je soutien greenpeace, mais comme vous, la manière de présenter certains combats me gêne
    et il ne faudrait pas que à force d’argent greenpeace se retrouve actionnaire dans certains capitalismes justement par eux dénoncés, pour mieux les contrer sans doute!

    pienie

  66. Nine dit :

    Vous parlez avec beaucoup de MOTS dans ces commentaires. Travailleurs artisans – vous avez vu les bateaux? plus grand, plus de pouvoir, ils tombent pour le cercle vicieux! c’est plutôt les bancs qui gagneront. Donner un don vous trouvez embêtant? ce n’est pas vous qui risquez la vie ou donnez leur effort au froid du petit matin – vous parlez de votre chaise confortable? Bien sûr ! On a besoin des dons, donner veut dire essayer d’aider façon intelligente, aussi faire qu’on peut avec son âme!

  67. markus dit :

    tout cela nous rappelle bien la vieille prophetie amérindienne
    qui semble, hélas, bien en voie de s’accomplir

    “Seulement quand vous aurez pollué la dernière rivière,
    coupé le(s) dernier(s) arbre(s),
    ainsi que pêché le(s) dernier(S) poisson(s),
    alors seulement vous vous rendrez compte que votre argent
    ne peut pas être mangé!”

    et en vérité c’est bien cela que nous seront forcé de faire,
    si personne se réveille.

    A bon lecteurs

  68. lludov dit :

    Hip hip hip hip hip Hourra for Greenpeace !
    Les pécheurs et les expécheurs n’ont rien à dire pour leurs défenses mais ils sont sous l’horrible coupole de l’offre et de la demande maudits soient ceux qui pensent + de poisons = + de frics

  69. ninjo dit :

    Merci aux actions de Greenpeace que je soutien, bien sûr en tant qu’adhérente.
    La chose la plus triste pourtant dans cette “affaire du thon rouge”, n’est-ce pas pour commencer la souffrance de l’animal ?
    Sur tous les messages, regardez combien ont un sou seulement de compassion pour ses animaux qui sont capables de souffrir comme on souffre ?
    C’est désolant (je ne veux pas employer le mot désespérant ! )
    Je dis à Greenpeace : si on s’arrête à l’action de préserver les espèces en danger, non pour les espèces mais seulement pour les humains, nos luttes seront inefficaces et ne finiront jamais, autant dire qu’on milite pour rien. Si les mots respect et compassion pour ceux qu’on tue, qu’on tuera, qu’on étouffe , qu’on égorge, et plus que ça, chaque jour, si ces mots n’esistent pas, alors l’avenir est sans espoir.
    Ne mangeons plus de thon, ne mangeons plus nos frères les animaux. Ce n’est pas necessaire, c’est juste pour le plaisir qu’on les mange même si ce genre de commerce banalisé nous le fait oublier.
    Courage à Greenpeace et à tous pour un monde meilleur.

  70. annick dit :

    bravo pour votre courage, votre ténacité, votre persévérance ;
    je n’ai pas une âme de militante, donc je fais ce qui m’est possible à mon niveau : je boycotte tous les poissons soit en voie de disparition , soit élevés dans des conditions douteuses, soit qui ont beaucoup voyagé .
    Réduire les quantités , c’est la seule solution je pense, ensuite la question , c’est d’acheter le poisson à un juste prix aux pêcheurs, ne pas importer quand on a ce qu’il faut, accepter en tant que consommateur de payer un peu plus cher , d’acheter le plus local possible, l’éthique quoi!

  71. nine dit :

    Connaissant la pêche au thon en méditerranée, il est plus que temps d’arrêter certains patrons de senneurs à Sète qui contournent toutes les lois, qui profitent de la méconnaissance des controleurs embarqués sur les bateaux qui ne peuvent aucunement comptabiliser les tonnes pêchées. Les patrons font ce qu’ils veulent, les marins sont exploités, sont sous payés puisqu’ils ne touchent que la part du quota légal, le patron touchant la part du quota pêché non déclaré. Le thon a bien diminué en méditerranée, les annonces de certains patrons sont fausses, ainsi que celles de IFREMER. Il serait temps que le gouvernement français écoute les marins au lieu de rencontrer les patrons menteurs.
    Sachez que les italiens ne sortiront pas en mer cette année et que le gouvernement italien a bien pris en compte le dédomagement des patrons ainsi que des marins. A Sète, certains thonniers ne sortiront pas en mer, les marins sont laissés à quai à l’abandon, la situation de certains devient très grave. Il serait temps que le gouvernement s’en occupe, mais comme toujours le patron est roi, le marin n’est pas écouté.
    Certains patrons se sont battus pour ne pas sortir cette année, mais la loi des mafieux a gagné. Le gouvernement est complice de la situation actuelle. Certains marins ont dénoncé la situation au ministère de l’écologie, ils ont été entendus mais pas écoutés.

  72. GONON dit :

    bravo à Greenpeace, belle action! ;)

  73. 56PapyMimi dit :

    Je vais me faire critique de ces commentaires.
    expecheur y’a rien à sauver…t’es plus récupérable.
    PIB ne te montre pas plus bête que tu ne l’aies.
    cana66 y’a du froid et du chaud, BIOman j’ai aimé.
    Solar Fury il y a pêcheurs artisanaux et pêche industrielle, ne pas confondre.
    Antoine t’es un bon, t’as des idées mais comme Jouteux retrousse tes manches.
    Paul merci pour les enfants présents et à venir.
    Ham64 tu as tout compris. Vite ! vite ! pour que survive la planète bleue.
    Jmb tu aurais dû ajouter un vers pour faire la rythme avec bateaux.

    Se focaliser sur le thon (rouge ou pas) c’est un peu réducteur. Vu les dangers que les hommes de fric font courir à la terre c’est comme vouloir ramasser avec une petite cuillère le pétrole qui s’échappe en ce moment.

  74. ex pêcheur dit :

    oops excusez moi ,aprés avoir lu tout vos commentaires j ai joui ,je vais donc me répéter encore et encore ,il serait interressant de connaitre vos emplois ,
    ensuite les navires de sicile travaille actuellement aux filets dérivants interdits en europe mais , c est vrai la sicile c est pas l europe
    il rentre en ce moment même des thons d espagne nommés albacore ressemblant étrangement aux rouges ils sont fort ces espagnols
    et nous nous avons une armée de casse couilles qui viennent faire chier les navires français ,les seuls qui sont en régles vous êtes pathétiques ,vous parlez de choses que vous ne connaissez pas ,alors regardez, écoutez ,et fermez vos gueules
    ensuite special dédicace
    la preums au mr juge 56 papymini tu es le zemmour de l écologie

    et en 2 mon préféré WODEN l homme aux 3 couilles qui veux casser du pêcheurs ,alors pour toi tu mets un thee shirt greenpeace et tu va les voirs dans l es ports ,le pêcheur est chaleureux tu seras accueillis comme il se doit mais parfois il est taquin
    et comme je suis pour l instant le seul marin je vous adresse à tous une superbe pompe de séte

  75. zen dit :

    Entièrement d’accord avec vous, il faut lutter jusqu’au bout !
    Mais quid des bateaux japonais ?
    Sachant que les japonais consomment 80% de la pêche mondiale, qu’ils ont déjà tablé sur la disparition du thon rouge, avec des tonnes de thons congelés, “placements financiers” qui se négocieront à prix d’or, notre position en tant que consommateurs me paraît quantité négligeable…!
    Comment faire obstacle au Japon qui bloque toute négociation ?

  76. calude dit :

    @expêcheur et jouteur : je suis étonné par votre attitude …on ne vous prend pas le pain de la bouche.
    Quant le maréchal ferrant n’a plus eu de chevaux à ferrer, il a vendu des pneus!!!
    Vous devez savoir par exemple que 50% du poisson pêché industriellement est rejeté à la mer, autrement dit détruit.
    Alors je ne mets pas en cause directement cette forme de pêche, à nous consommateurs de refuser la consommation d’espèces en danger.
    Mais si des ONG ne nous alertent pas, nous restons dans l’ignorance, et en avant toute vers le chaos.

    Je n’ai pas beaucoup de moyen de vérifier si leurs constats sont réels, ou s’ils en rajoutent pour alerter l’opinion publique : mes seules
    sources de vérification sont le témoignages d’amis travaillant de longue date dans ces associations, et les cris d’alarme d’il y
    a trente et quarante ans de leur prédécesseurs, Cousteau, Bombard et Cie.
    Si la litanie est la même ce n’est certainement pas le fruit du hasard…

    Chez nous on a longtemps pêché “artisanalement” et encore aujourd’hui, à 7 ou 9 sur le bateau, double avantage : cela permet de faire vivre
    autant de familles que de pêcheurs embarqués et cela favorise la ressource.

    D’accord vous avez armé des bateaux et aujourd’hui il faut rentabiliser cet investissement : mais alors après le thon rouge, quelle espèce va devoir
    disparaître pour satisfaire notre avidité de toujours plus? C’est sans fin.

    On ne mange plus , on “bouffe” à tout va, en allant pêcher dans des zones internationales où la “floutitude” règne en maître en
    matière de lois et bien souvent démunir les autochtones.
    Coûteuses démarches à grands renforts de militaires pour se protéger de soi-disants terroristes “crèves la faim” qui ne font que protéger
    leur pitance.

    Va falloir se réveiller, on marche tous sur la tête!!

    Compañeros, hasta la victoria siempre…!

  77. k-maline dit :

    Bonjour,
    Bravo à greenpeace !!!
    Il y a d’autres sortes de poisson qui ne sont pas menacées, alors autant manger du poisson qui n’est pas en voie de disparition.

  78. calude dit :

    Affaires de gros investissement avec des politiciens européens faibles, couards, ne pensant qu’à court terme : Copenhague rien ou si peu, la Cites, rien et encore moins.

    Interdire la consommation de thon rouge, soit, mais alors une fois de plus ce sont les “petits”, la pêche artisanale, qui ne détruit rien, qui va en faire les frais.

    On en pêche encore le thon rouge dans le golfe de Biscaye et à la canne, et la ressource n’en souffrira pas.

    !! ça me rappelle Georges Marchais et les “travailleurs”…des usines!!
    ..et les autres, ce n’étaient pas des travailleurs, les artisans, les commerçants tradi au nombre d’heures incalculables, les petits pêcheurs et agriculteurs…

    Là idem, on fait les lois pour les gros.

    Sauf, que de temps en temps certains – agriculteurs – se réveillent et ne s’en laissent pas compter par les instances gouvernantes : http://www.ehlgdoitvivre.org,
    à lire attentivement. Ca a réveillé d’autres paysans en France, venus les soutenir dans leur défense face aux tribunaux de la République!!

  79. crystel dit :

    A expecheur, vous voulez connaître nos professions : je suis aide soignante et je côtoie la misère humaine et la detresse tous les jours. Cela ne m’empêche pas de me demander comment pourra t-on aider l’humanité sur une terre devenue stérile par trop de pollution, des océans vides, un air devenu irrespirable….!!!!! beaucoup de maladies sont dues à une alimentation de mauvaise qualité et en trop grande quantité. Ouvrez les yeux, regardez autour de vous ! Il y a urgence de changer les mentalités !!!
    Les militants de Greenpeace ne cherchent pas un occupation pour passer le temps, ils refusent ce qui est inacceptable.

  80. ex pêcheur dit :

    c est bien ça aide soignante , tu es à ton compte ? que connais tu de la mer, des thons rouges ou d autres espèces ?franchement je me demande si vous êtes des gens normaux ?moi je suis un peu maso car je viens ici .
    mais tout ce qui arrive c est votre faute de vouloir acheter aux meilleurs prix ,he bien voila vous y êtes dans votre merde ,mais ne venez pas emmerder les pêcheurs français .ils ne sont pas la cause ni de la pollution de l air ni de la malbouffe ,par contre vous avez raisons il faut changer les mentalités …

  81. Solr Fury dit :

    @ 56PapyMimi:

    C’est bien pour cela que j’ai détaillé,en disant qu’abandonner les pêcheurs artisanaux à leurs sort serait cruel.J’ai ajouté que le vrai problème venait des pêcheurs industriels(j’ai mal tourné ma phrase…).

    Bravo à Paul,un agriculteur,un vrai(dommage que les autres ne prennent pas tous cette initiative)

    Pour en revenir sur l’illégalité d’empêcher des travailleurs de faire leurs travail,franchement,loi ou pas,je m’en contref***.Si une espèce est menacée,quel qu’elle soit,il faut tout faire pour la protéger.
    Je pense qu’une espèce est bien plus importante que le travail d’un humain qui la détruit.

    L’Homme fait parti d’un ensemble,au tout est lié.Enlevez un facteur de cette équation,et tout sombrera…

    De plus,la relation que beaucoup d’hommes entretiennent avec la Nature sont étrange:ils vivent grâce à elle,mais ils la détruisent;c’est comme si un foetus tentait de tuer sa génitrice alors qu’il est encore dans son utérus,cela serait contre nature(sauf cas exeptionel,très rare) et absurde!!!

    Notre monde ne tient qu’à un fil,tout peu basculer du jour au lendemain,sans que l’on puisse rien y faire,et ça,peu de personne en on conscience.C’est pourquoi on doit minimiser notre impact pendant notre passage,l’espèce humaine n’est pas éternelle,pourtant,nous détruisont des espèces qui n’ont peut-être pas atteints le stade “final” de l’évolution(qui est inexistant,selon moi).
    Si un cataclysme venait à survenir,on mettrait en péril la continuité de la Vie sur Terre(on lui mettrait un obstacle de plus tout du moins).

    Je pense que l’Homme est en quelque sorte un gardien,nous devons la protéger encore mieux que la prunelle de nos yeux.Nos activités pourraient respecter cette Nature si l’on mettait tout notre intelligence dans cet objectif.Mais malheureusement,les “grands de ce monde” n’ont pas l’air de vouloir vivre ainsi(eux,c’est au jour le jour,demain?on vera bien…(ils ont le culot d’appeller cela “avenir”))

  82. celine dit :

    vive greenpeace bravo a tous à votre courage !!!!!!!!!!!!!

  83. corine dit :

    mais que va-t’il se passé devant au temps d’entêtement des humains qui ne veulent pas comprendre les messages ça sera bien pire pour eux après parce qu’ils n’auront plus de travail du tout le jour ou il n’y aura plus rien a pécher sans compter la disparition du thon sur la planète et pas seulement cette espèce malheureusement que faudrait il qu’il se passe pour que certaines personnes réagissent!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!c’est désespérant

  84. baba dit :

    @emanuel detrompe toi mon ptit gar la sardine est bien plus en danger que le thon les pelagique ne pechent plus de sardine tellement les thons la mange je la sais puisque j ai acheter un lamparo et pas moyen de pecher de la belle sardine et puis avec le nombre de thon qui passent dans le filet tu reccupere une peille un thon un trou 20 thon 20 trous et oui le thon n est pas en danger
    vive la peche
    ps 21 ans

  85. baba dit :

    par contre j ai pris le temp de lire quelques articles on y vois un beau ramassi de connerie

  86. Lady dit :

    Je partage l’avis d’Antoine et d’Emma ,et de bcp d’autres :
    Ne nous dispersons pas ,agissons en masse :
    BOYCOTTONS LE THON ./

  87. baba dit :

    pour les nouveaux qui laissent des coms et qui parlent de peche industrielle
    pour vous la peche industrielle c est quoi ???

  88. Océane dit :

    A lire pour mieux apphréhender la logique japonaise de consommation du thon rouge :
    http://www.notre-planete.info/actualites/actu_2315_baleines_thon_guerre_civilisations.php

    Cet article date du 19/03/2010.
    Les japonais ont un rapport particulier avec la viande de thons rouge et de baleines et de dauphins (parce qu’ils consomment aussi le dauphin !).

    Pour le Japon, le problème des baleines, ainsi que celui des dauphins et des thons est bien plus profond. Personne n’osera en parler officiellement, mais les tentatives des écologistes de restreindre le droit des Japonais à manger la viande de baleine sont accueillies au Japon comme une atteinte à leur culture, étrangère à la civilisation occidentale.
    Il y a un petit espoir,le Japon pourrait se résigner à la position internationale, selon laquelle il ne convient pas de tuer les baleines, si elle prend la forme de loi. Les Japonais respectent la loi.

    Le Japon consomme 80% du thon rouge de l’Atlantique et de la Méditerranée. La décision des Etats-Unis et de l’Union européenne de soutenir l’interdiction du commerce international du thon rouge, pour le protéger d’une surpêche du fait de son prix de vente attractif, a offensé le Japon qui y voit une trahison.

    Donc, le THON ROUGE a t-il une réellement une chance de survivre, face à la logique implacable du marché, qui répond à une pensée archaîque lié au droit de consommer sans limite tout ce qui peut être vendu….
    Comment empêcher sa disparition et raisonner les japonais ? Peut-on contenir Les thoniers senneurs qui ne pensent qu’au profit à court terme ?

    La logique libéral productiviste est une entrave à la nécessité d’enrayer la perte de la biodiversité ! La logique du marché actuelle nuit à l’environnement, à la biodiversité et en final à l’homme( et au pêcheur ).
    De véritables mesures de protection de la biodiversité doivent être mises en place : A l’heure où nous traversons une crise économique et écologique majeure, la perte de biodiversité pourrait en effet avoir des effets dramatiques sur le plan environnemental mais aussi social et économique.
    Alors, messieurs les politiques, vous devez agir en faveur de la fermeture de la pêche industrielle au Thon rouge.
    Pour une pêche durable…

  89. radioactiv dit :

    @ex-pecheur,

    Arrête de regarder derrière toi, Tu ne peu plus travailler dans la pêche alors va faire autre chose, un vieux marin aura toujours du taf (MARMAR ou autre),
    Oui je suis marin et j’ai perdu un tiers de mon salaire à “cause” de l’écologie et non je ne suis pas devenu aigri comme toi. Moi je regarde l’avenir et on doit changer donc je change et m’adapte, à toi de faire pareil pour une planète en meilleur santé.

    Et puis si tu étais toujours pêcheur ca n’aurais de toute façon pas durer car plus de poisson= plus de pêcheur enfin je crois ;p

    Amicalement confrère de la Mer

  90. Alain DUMONT dit :

    Salut Seb, je ne m’attendais pas à te trouver sur ce forum, j’espère que ça roule pour toi, pour répondre à Antoine, tu peux si tu le veux intégrer un groupe local de Greenpeace, et tu verras qu’il existe tout un réseau de militants qui s’investissent quotidiennement et retransmettent au niveau local le message de Greenpeace, pour ce qui est du thon rouge, Greenpeace n’est pas opposé à la pêche artisanale qui fait vivre des centaines de gens , mais à la pêche industrielle qui vide les océans au delà de tout respect des hommes et de la nature, le cas du thon rouge est emblématique car il est LE symbole de la surpêche, si on ne fait rien dans les deux ans à venir, il aura perdu toutes chances de reconstitution des stocks et aura pratiquement disparu des océans.
    @expêcheur, je suis désolé pour toi que tu sois au chomage, mais franchement, c’est trop facile de rejeter la responsabilité de ta situation sur Greenpaece, interroges-toi plutôt les causes de ta perte d’emploi, pour info, je suis ouvrier, et je peux très bien perdre mon emploi demain si “l’ordre mondial” en a décidé ainsi

  91. Gaelle dit :

    Je voudrais répondre à ceux qui voudraient de la part de GP d’autres actions que celles des activistes et celle des donateurs : elles existent ! En tant que bénévole d’un “groupe local” dans ma ville, je peux témoigner : actions de rue, déplacement dans les supermarchés, rencontres avec les responsables de magasins, enquètes, affichages, organisations de journées rencontre , etc etc ; Si vous avez envie de faire plus, allez à une réunion d’un groupe local s’il y en a un pas loin de chez vous, vous verrez les actions concrètes de bénévoles qui ne se contentent pas de donner de l’argent ou de signer des pétitions.
    Sachez aussi que Greenpeace agit dans l’ombre, sans être médiatique, par des enquètes sur ce qui ce pratique en matière de pêche par exemple. Elle consulte les scienifiques. Elle obtient les renseignements qui lui sont nécessaires pour ses actions et son argumentation. Elle se déplace dans les grandes rencontres internationales, là où les décisons politiques sont prises.
    Dernière chose : GP est une ONG subventionnée à 100% par ses adhérents : est-ce un mal ou un bien ? à vous de voir, en tous cas c’est le gage d’une indépendance.
    Vous apprendrez plus sur GP en cotoyant des bénévole sur le terrain, ça a été mon cas.

  92. cire dit :

    Je termine un livre ” Pêches dans l’ Amerique du nord” de H. Revoil, parue en 1863. edifiant!…les descriptions, d’abondance et prolifération, de la faune aquatique maritime sont encore plus ahurissante que ce que l’on peut imaginer…150 ans plus tard que reste il ?!…..
    Je soutiens Greenpeace

  93. valentin dit :

    Merci greenpeace pour tout se que vous faites pour protéger le monde naturel qu’il reste sur cette terre j’aimerais bien un jour vous aidez je serais fière même!Continuez ainsi !!!

  94. Nour dit :

    ces derniers jour l’Algerie bouge dans cette direction et le ministere de la peche prend des dispositions envers les autorisations de la peche au thon dans les eaux algeriennes par des thonniers etrangers que certains responsables algeriens peu scrupuleux de l’avenir des pecheurs algeriens ont delivré , se remplir les poches et batir des fortunes colossales dans cette anarchies , il y a que ça qui les preocupes, il faut toujours se rapeller que bien mal acquis ne profite jamais.
    preserver la mediterannée est ma conviction .
    Une sage personne à qui je rends hommage a dit ( HOMME LIBRE TU CHERIRAS TOUJOURS LA MER )

  95. Eric dit :

    Tout en haut Wanina à écrit “Aux politiques de prendre leurs responsabilités!” NON ! Nous aussi citoyen… boycottons le thon rouge. S’il n’y a plus de marché, il n’y aura plus de surexploitation du milieu.

    Homme libre toujours tu chériras la mer… C’est Victor Hugo.

    Eric.

  96. Vin’s dit :

    La prise de conscience doit être collective. La philantropie n’est pas le fort de ces industriels, dans ce monde où “dame nature” est dépouillée de sa flore (déforestisation pour une huile de palme bien rentable !) et de sa faune (pensons aux dégats des marées noires …), le nerf de la guerre est l’argent.
    Alors unissons nous avec GreenPeace pour devenir des éco-citoyens responsables, boycotons ces produits.
    Pensons aussi à nos enfants et à l’héritage que nous allons leur laisser.

  97. dgilou dit :

    Moi c’est tout simple je dis que : dans les pays développés comme le notre, les gens qui n’ont pas encore compris que Greenpeace fait un super boulot, que la planète part vraiment en couille, que les modèle éco qui régissent le monde nous mènent a la destruction, et ce malgré les nombreux moyens d’information dont nous disposons, sont vraiment des burnes privées de cerveau et que ces personnes sont même dangereuses pour la survie de l’espèce humaine !!!

    à moins qu’ils ne soient tout simplement très egoistes… et ne pensent qu’a leur petit 4×4, leurs assiettes remplie d’OGM et leur cpte titre qui gonfle sous la pression de la spéculation… continuons comme ça, moi aussi je m’en fout j’ai 52 ans… et j’ai encore quelques belles semaines devant moi

  98. Marie dit :

    NOUS POUVONS TOUS NOUS PASSER DE MANGER DU THON PENDANT PLUSIEURS ANNÉES NON????!!!!!!!

    QUEL SCANDALE!!!!

    LE MIEUX SERAIT DE PROPOSER D’AUTRES EMPLOI A CES PÊCHEURS, QUE JE COMPRENDS.

    BONNE CHANCE GREENPEACE!!!! ET MERCIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIII

  99. HAM64 dit :

    Merde, je suis fatigué d’entendre les mêmes choses. Les pêcheurs ont vendu leurs âmes à la grande distribution par avidité et par vanité… même le papier des chiottes de leurs bateaux est payé par Bruxelles. Mon père était un petit marin pêcheur du port des Sables d’olonne, et les gros armateurs venaient leurs casser les c… pour les voir disparaitre. Tous ces marins qui vendaient aux restaurants, aux criées et à “l’entente cordiale” la coopérative. Maintenant tout cela n’existe plus car ce qu’on pêchait en 10 jours, aujourd’hui et dans les année 80 on le pêche en 10 heures… ALORS STOP AU THON ROUGE. QUE LES CONSOMMATEURS SOIENT ACTEURS ET NON DES MOUTONS AVIDE ET CUPIDES.

  100. Végé dit :

    J”entend tous ces commentaires et je suis d’accord, comme disait COLUCHE, “il faudrait que les gens n’achètent pas pour que ça ne se vende plus” !!!

    si on attend que ce soit les politiques qui agissent, c’est comme de croire au père noël !!! c’est à nous, chaque individu de prendre nos responsabilités. On est coupable de ce qu’on a laissé faire! si je change le monde change

    Personnellement, je ne mange plus ni poisson ni viande depuis 12 ans et je me porte merveilleusement bien, et mieux encore qu’avant lorsque je mangeais toutes sortes de cochonneries, puis je ne contribue plus à cette abominable tuerie et destin de ces malheureux animaux qu’on élèvent, transportent dans des conditions dramatiques pour finir dans les assiettes de l’homme qui n’en tire qu’un bénéfice rapide;
    sans vouloir être extrémiste, je pense que ce que l’on mange a un effet sur nos pensées, notre comportement et surtout sur notre santé, donc manger des animaux maltraités qui ont vécus ds des conditions misérables reviens à nous maltraiter nous-même. Je suis donc très d”accord avec le message de Ninjo

    merci à greenpeace, à vous tous pour votre prise de conscience qu’il devient urgent de faire quelque chose par nous même.

    et je souhaite aux pêcheurs de s’épanouir dans une autre activité qui leur permettent de vivre même encore mieux qu’avant tout en respectant notre mère nature;

  101. Gégé dit :

    Consommons moins pour vivre mieux, et arrêtons de “nourrir le dragon que nous voulons abattre”….

  102. ouvrard dit :

    ok il faut arrêter de consommer du thon rouge mais il faut aussi trouver la solution pour les pêcheurs qui doivent tous les mois faire face a leurs échéances
    j’entends par là les petits patrons
    toute modification dans l’intérêt de la protection des espèces menacées entrainent des difficultés pour les entreprises concernées je n’ai pas la solution

    mais bravo GP

  103. Mana dit :

    Je ne suis pas une grande ecrivaine, j’ai du mal à expliquer mes idées.
    Mais je sais que la pêche au thon rouge et à tout autres animaux marins est un mal-être pour notre ecosysteme.
    Sachant que le veritable poumon de notre planète reste les oceans et les mers. Donc si nous detruisons la vie marine nous detruisons une grande partie de l’air que nous respirons.
    Alors ne detruisons pas ce qui nous permet de vivre.

  104. baba dit :

    je reitere ma question vue que personne n y a repondu pour vous la peche industrielle c est quoi ?

  105. jeff de saint malo dit :

    de retour après qques temps en mer.

    @baba rapidement l’artisanale ce sont les thonailleurs et l’industrielle c’est Avallone. Par contre tu es peut-être un peu jeune dans le métier pour avoir suivi l’affaire mais pour la sardine tu n’y es pas du tout. Ce ne sont pas les thons de Mediterranée qui l’ont fait disparaitre mais les pratiques destructrices d’il y a quelques années ( soutenues par l’Europe) lorsque les gars de Séte et Marseille ramassaient de l’immature par tonnes pour se les faire payer par les mareyeurs et les rejeter à l’eau crevés. certains arrivaient à tourner plusieurs fois dans la journée. On étaient payés pour ramasser du poisson non comercialisable et le rejeter ensuite ;résultat il n’a fallu que peu d’années pour épuiser un stock abondant.
    Je pense que expécheur qui est un ancien pourra te raconter ça ce soir devant une bière et une pizza.
    bises

  106. auboise dit :

    Je ne comprend pas l’attitude des pêcheurs, comment peuvent ils continuer a pêcher une espèce en voie de disparition, ils sont en train de scier la branche sur laquelle ils sont!
    Les humains sont devenus idiots!

  107. baba dit :

    si les thons etaient en voie de disparition on serais les premier a le savoir

  108. Vincent Thouvenot dit :

    Mille bravos à Greenpeace pour ses convictions & ses actions remaquables !
    Que Dieu protège le thon rouge & tous ceux qui veulement le sauver .

  109. ex pêcheur dit :

    no comment

  110. Cipey dit :

    Bonjour,
    comme sur tous forum ou l’ on peut réagir a un article on trouve des contestataires et de partisant. Il est important de protéger lesespeces animales en voie d’extinction. Messieurs les pêcheurs, vous ramez en disant que Greanpeace vous empeche de travailler mais lorsqu’il n’y auraplus rien pacher, vous vous reconvertirez comment? Dans la chasse? Il serai cependant de bon aloi que les etats se mêlent au débat, armés de leurs hordes de scientifiques afin de légiférer une bonne fois pour toute, car effectivement on nepeut interdire quelque chose qui ne l’est pas. Cela dis il n’est pas interdis de taper ces enfants, cependant est il pour autant tolérable de le faire? Il y a beaucoup de chose qui ne sont pas interdite légalement mais qui ne sont pas non plus tolérables. Nous ne sommes pas Dieu, il fait jute penser qu’après nous il y aura d’autre personne qui feront les frais de nos erreurs. Mais bon nous on s’en fiche, on ne sera plus sur terre……

  111. prudhomme pêcheurs dit :

    Mais au fait ! Qui sont les véritables responsables de cette situation, dont on fait le bilan aujourd’hui?
    Qui a changé les règles de gestion de la pêche en Méditerranée? Surement pas les pêcheurs?
    Le débat est ouvert

  112. toucontefait dit :

    la responsable de cette situation est la pêche industrielle . Il y a des quotas qui ont encore diminué cette année, mais malheureusement certains ne respectent pas ces quotas et les acteurs de Seesheperd qui comptaient les empêcher de pêcher est sous mandat d’arrêt international, accusés injustement par le Japon. Les Japonais n’ont pas hésité à couler un de leur bateau récemment. Les Japonais ont fait pression à Doha pour que le thon rouge ne soit pas inscrit comme espèce en voie de disparition. Ils consomment 80 % du thon rouge et ne veulent pas y renoncer. La seule solution, à mon avis, est d’instaurer un tribunal international jugeant sévèrement les crimes contre l’environnement.

  113. schult sandy dit :

    continuez comme ça il faut continuer a se battre. Montrez l’exemple et protéger ce grâce a quoi on est en vie!!! on y arrivera on a plus de volonté et d’envie ils lâcheront tôt ou tard. L’humain est toujours dans l’excès et la convoitise il faut continuez pour leur rappeler que l’on peut vivre sans!! je vous soutiens!! merci

  114. labastie christophe dit :

    appel au boycott total des sushis, le moin moyen de ce fa

  115. labastie christophe dit :

    appel total au boycott des sushis!!!
    le seul moyen de pression est le boycott (voir le thon au usa dans les années 80 avec les massacres de dauphin), j’adore les anguilles et le thon et malgrés cela je n’en consomme plus depuis des années.Il faut obliger les restaurateurs et les consommateurs a ne pas consommer de thon rouge et a demander un controle strict de ce qu’ils trouvent dans leurs assiettes.
    (je sais tout les sushi ne sont pas au thon rouge mais l’impact psychologique du boycot est plus important que la legitimité totale.)
    a bientot

  116. viva dit :

    green peace est a malte ( rainbow warrior) pourquoi il fait pas des actions contre les thoniers francais qui sont a malte ????

  117. BORTOLI A. dit :

    “Mon optimisme est basé sur la certitude que cette civilisation va s’effondrer.
    mon pessimisme sur tout ce qu’elle fait pour nous entrainer dans sa chute”
    J-F BRIENT

  118. Elga dit :

    à expecheur :
    De la merde, c’est vous qui en avez dans les yeux et les oreilles ! Et en plus, vous ne devez pas avoir beaucoup de conscience pour vendre votre âme à la cupidité humaine qui se soucie peu de faire disparaître une espèce !
    Bravo à Greenpeace ! Ils sont là pour que les choses bougent et je les en félicite !

  119. francois dit :

    pour Viva: oui, le Rainbow Warrior etait a Malte ces derniers jours et est maintenant en campagne en mer. Mais je pense que Greenpeace cherchera des illegalites de pecheries quelle que soit la nationalite des bateaux de peche, car il n y a pas de fixation contre les tricheurs de tel ou tel pays. Ce qui importe, c est preserver le stock de thons rouges pour les generations futures de pecheurs honnetes et respectueux des ressources halieutiques.

  120. Anne dit :

    Je suis fille de marin,papa est décédé en 1982 à 68ans,il ne cessait de répéter que si on continuait comme ça il n’y aurait plus de poissons dans la mer, sans compter que suivant les zones de pêche le chalut ramassait déjà plus de bâche et de détritus en tout genre que de poissons,malheureusement il avait raison!Je me souviens aussi d’un petit port ou étant petite je voyais courir les araignées sous la coque du bateau dans 1m50 de fond ,maintenant si on voit un pauvre crabe vert c’est déjà pas mal!Je pense qu’il ne faut pas mettre tous les pêcheurs dans le même sac,dans ce métier comme dans les autres il y a des gens responsables et d’autres qui ne le sont pas.Je pense également qu’il serait plus constructif d’utiliser son énergie de façon positive au lieu de s’insulter(message pour ex pêcheur et elga),si on n’arrête pas de se bouffer entre nous c’est pas étonnant qu’on bouffe du thon rouge!L’humanité à besoin de grandir ,de sortir des comportements à risque :c’est pour ça que je soutiens Greenpeace et je ne trahis personne bien au contraire!

  121. JusteLoveplanet’s dit :

    @expecheur :
    Pourquoi vient tu ici si c est pour insulter ?
    Tu a déjà poster sur un autre sujet pour dire ton indignation
    Tu peut dire que tu n est pas d accore mais arrête d écrire ici ça serre a rien vas te plaindre autre part et puis c est péril tu dis qu il on tors alors que les études on été fonder

  122. expecheur dit :

    ceux qui suivent le blog depuis qq temps auront bien lu l inqiétude des pêcheurs sur certaines espèces ,mais si une n est pas en danger c est bien le thon

  123. gaspard dit :

    Je souhaite que le thon rouge est encore une longue vie devant lui….et que ça ne restera pas au niveau de la parole….

  124. Screugneugneu dit :

    instaurer un tribunal international jugeant sévèrement les crimes contre l’environnement.

    revoila les délires écologistes, juger les crimes contre l’environnement alors que les crimes contre les humains ne sont pas tous jugés. A quand des commissaires verts du peuple?

  125. Méluzine dit :

    Moi, je dis bravo à Greenpeace, qu’ils ne se découragent pas.

    Quand je lis de grosses absurdités (ex : ex-pécheur) comme ça, cela confirme ce que je pense depuis longtemps, l’homme actuellement est un parasite pour notre pauvre Terre. L’homme est faible et est en train de tout gâcher. On vit à une époque ou l’argent corrompt toutes les âmes, cependant je crois qu’en cas de gros coup dur (c’est d’ailleurs ce qui nous pend au nez !) l’homme redeviendra plus solidaire, plus raisonnable et qu’il réalisera combien c’est futile de dire des grossièretés quand il lui faudra survivre dans un monde qui meurt.
    Dernière chose ex-pécheur, tu es probablement malheureux pour réagir comme tu le fais, alors je souhaite que tu réalises que tes grossièretés “d’appel au secours” se transforment en quelque chose de plus humain…

  126. legreen57 dit :

    Bravo à tous ceux qui ont paticipés à cette action. Il ne faut pas laisser faire les gros industriels qui exploitent la nature à des fins purement commerciales!

  127. KanaSAK dit :

    Bon sinon pour info le thon rouge n’est pas une espèce de thon mais un ensemble de thons. Il y en a 3 : le thon rouge du Nord, le thon rouge du Sud et le thon rouge du Pacifique. Parmi ces 3 thons rouges, seul un est en danger d’extinction me semble-t-il.

    De plus, concernant les restos (Japonais et autres), certains ne servent plus de thons rouges mais des thons Albacores et/ou Germons.

    Et je suis donateur Greenpeace alors venez pas m’insulter SVP. Ce sont juste des faits.

  128. Faust dit :

    Screugneugneu dit :”revoila les délires écologistes, juger les crimes contre l’environnement alors que les crimes contre les humains ne sont pas tous jugés. A quand des commissaires verts du peuple?”

    Le problème, Screugneugneu, c’est que les “crimes” contre l’environnement ont toujours des conséquences néfastes pour les hommes…

  129. Polowshow dit :

    En 2050 il n’y aura plus de poissons dans la mer !!! Il est tant d’intervenir. Moi je trouve que l’on a pris conscience de sa trop tard. Je bad à mort à propos du future.

  130. le sétois dit :

    on parle de thon alors qu’il y en a de plus en plus, à l’origine les thons étaient pêchés de fevrier à novembre, d’année en année les campagnes de pêches ont été réduite, en 2009 on pouvait voir des bancs de thons le long des côtes. je ne pense pas que cet espèce soit en voie de disparition mais bon c’est vous qui le dite.
    Les rapport scientifique officiel on ne les voit pas beaucoup bref.
    par contre dans certain pays, on abbat des forêts pour planter des palmiers pour des produits cosmétique,et la il n’y a personne.alors que les arbres sont les poumons de la terre
    Autres exemples,
    les bateaux de croisières qui vidangent leurs eaux usée en entrant dans les ports personnent ne dit rien. bref
    Je rejoint le jouteur qui affirme que les bateaux turcs pêchent en toute impunitée et la personne de greanpeace bizarre, il est vrai que chez eux celà se réglerer pas de la même façon.Même si il y a eu de la surpêche, aujourd’hui les cotats sont respectés et bien sur les pêcheurs français subissent, mais il sont les seul et le thon revient.
    Vous n’avez cas arrêté de manger du poisson, de la viande.
    Et puis le pipe qui coule à flot proche des états unis ou est grenpeace? il est vrai que si il n’y a plus de pétrole les bateaux de greanpeace resterai à quai.
    bref en matière d’écologie il y a beaucoup à faire de plus concrés, je ne les citerais pas ici est maintenant car j’y serais encore dans une semaine.
    pour finir allez dire ça au Lybiens qui à un moment donné vont pêcher eux même le thon, est ce que Greanpeace sera la pour empêcher celà??????

  131. clip dit :

    je me pose une question : j’ai acheté du thon en boîte… l’espèce n’est pas précisée, c’est peut-être du thon rouge ? y a-t-il d’autres espèces de thon en voie de disparition ?

  132. Dr.B dit :

    Ceux qui disent de quel droit greenpeace empêche les pêcheurs de faire leur métier me font rire , la question que l’on peut se poser est de quel droit l’homme surexploite la nature jusqu’à épuisement ?, de quel droit il doit se pormouvoir du pouvoir de mort avec excès? Au non de quoi? De la loi de la nature ? Pour pouvoir s’acheter le dernier produit à la mode ? Si l’homme était aussi évolué qu’il le prétend il ne surexploiterait pas son environnement car il sait que sans lui la vie ne l’aurait pas pénétré.

  133. Dr.B dit :

    @screugneugneu
    vous êtes le “parfait” exemple de l’antithèse d’un homme juste et conscient de lui-même . La vie de l’homme de vaut pas la vie tout court . On tue un homme au pire c’est pas grave ça fais un future drogué,alcoolique ,assassin … en moins . Mais si on tue une espèce on accrois l’espèce dominée qui par la suite celle-ci contenant plus d’individus doit se nourrir donc epuise l’espece en dessous etc … au final on a notre petit homme qui pleure et accuse le sort de l’avoir affamé alors que c’est lui qui a causé tout cela .

  134. Pac dit :

    Si les bateaux lybiens marchent comme leurs avions, le thon rouge a encore une chance.

  135. Dorian dit :

    Si les pêcheurs sont les pilleurs de la mer… Comment peuvent-ils encore se plaindre de ne plus pouvoir piller !? C’est l’hôpital qui se moque de la charité !

  136. isabelle doyen dit :

    Vous marins, vous êtes en premier concernés, pourquoi ne pas avoir fait depuis le début une pêche “raisonnable”, comment ferez vous si vous ne trouvez plus de poissons en mer…
    Tout çà ce n’est qu’une affaire de gros sous…
    Et c’est minable.
    Et si nous n’avions pas ces ONG et toutes ces associations pour défendre ce que la nature nous a donnés, nous en serions où actuellement. Nous n’aurions plus de forêts, de poissons, d’animaux exotiques et sauvages, enfin plus rien quoi….
    Vous dites que vous pêcheurs francais respectiez les quotas mais les autres pays alors…c’est à vous à vous battre contre eux. çà parait logique non ?

  137. gromit dit :

    Heureusement que des personnes sont soucieuses de notre environnement et le font savoir.

    Mais le plus inquiétant, c’est le raisonnement de certains professionnels ou simple quidam qui n’arrivent pas a admettre que c’est pour le bien de TOUT le monde. On ne pense pas uniquement a son portefeuille et sa télé plasma. Il faut s’avoir s’adapter et evoluer en harmonie avec notre environnement, comme toutes les especes animales. Il y a déjà trop de populations qui souffrent et meurent. Mais la majorité n’est pas réceptive. Tant que l’eau sort du robinet et que le PMU de TF1 est a l’heure, tout va bien.
    On exploite le thon rouge jusqu’au dernier alevin pour remplir les belles assiettes en porcelaine surmontées d’un sushi pour quelques personnes sans scrupules…et après?? On cherchera un responsable et on se lamentera sur notre sors.
    Arrêtons ces gamineries et réagissons en adultes responsables.

    On peut continuer a manger du Thon, mais il faut respecter les règles naturelles.
    On peut continuer a vivre de la nature mais il ne faut jamais dépassé les seuils vitaux qui sont, malheureusement, déja atteint dans beaucoup de domaine.

    .

  138. seb dit :

    bravo a vous
    vive la désobeisence civile

  139. marc dit :

    C’est dingue !
    Vraiment des idiots c’est pêcheurs et ceux qui leurs donnent les autorisations d’allée pécher ! ils râlent parce qu’ils ont moins de soussous mais il ont pas encore compris que si ils n’arrêtent pas ou ne diminue pas leurs pêches ils n’auront plus rien pour toujours ! GOGOLE !!

  140. auboise dit :

    Ces pêcheurs ne comprendront jamais qu’ils scient la branche sur laquelle ils sont assis, mais le pire dans la méditerranée, ce sont les pêcheurs venus d’Asie et de Turquie, ils se moquent pas mal de l’environnement.

  141. expecheur dit :

    enfin il y a du chemin à faire pour que vous compreniez un peu la situation dans laquelle nous sommes ,mais bon vous mourrez bien avant le thon et vos arrieres petit enfants mangerons du thons, les etats seront mort bien avant et un pays en faillite c est le bordel et c est vers ça que nous allons ,mais pour vous faire detourner les yeux ,et bien on vous montre un arbre qui est cençé cacher la foret ,bon courage ,la france c est cette année 17 THONNIERS soit aux maximum 100 PERSONNES et c est ça qui va tuer la mer ,vous lisez trop de conneries ,des milliers de tradeurs sont en train de tuer notre systeme ,alors priez pour que dans vos amis il y a un pecheur ou un agriculteur au moins vous mangerez

  142. francois dit :

    toujours aussi fantaisiste avec les chiffres, expecheur ! Tu me fais chaque fois penser au pere Mourad et a ses tonitruantes fanfaronnades. Tu ecris: 17 thoniers et 100 personnes, ce qui fait donc moins de six marins par thonier. Eh-beh, quels changement depuis peu: des equipages de thoniers-senneurs a 6 marins – les syndicats vont pas te benir. C est aussi le directeur de la Sathoan qui va pas etre content, lui qui repete que les thoniers-senneurs font vivre au moins un millier de personnes ….
    Mais je vais te rejoindre et ce soir prier avec toi pour que dans le futur il y ait beaucoup de pecheurs honnetes pratiquant une peche respectueuse des stocks pour nous nourrir – car il en faut, des pecheurs (j echange 100 traders contre un pecheur).

  143. expecheur dit :

    toujours aussi fantaisiste avec leschiffres ,ben c est ici que j ai appris ,le mensonge et la desinformation ne sont pas l oeuvre de greenpeace ,les chiffres les plus saugrenues c est ici alors ,oui peut être je l admet 17 THONNIERS 12 HOMMES 204 MARINS c est sur ca change radicalement le commentaire ,voila votre visage chercher l insignifiant et le faire passer pour un crime ,mais pour pour toi francois c est perdu ton cas est totalement désesperé ,

  144. RUMELHARD dit :

    Depuis des dizaines d’ années, braconnage, tuerie annimal de toute éspèce sont
    dénoncé, a qui profite tout ce désordre, autant humain, qu’annimal,
    que végétal? sans parler des mers,océans, bien des gens avisés dénonce, et pourtant, avec tous les moyens technologique, les requins à qui ont coupe les ailerons puis rejetés au fond, qui sommes nous? pour penser avoir le droit de vie, où de mort, sur toute autre VIE
    Continuer à oeuvrer avec votre coeur, vous serrez ENTENDU
    Liliane

  145. yocalme dit :

    Pechez illégalement pour remplir les assiettes des japonais? Hmmmm pourquoi ne pas pecher autre chose ou alors pecher à l’ancienne?

  146. azuki dit :

    Comme beaucoup je supporte GreenPeace et suis adherent depuis plusieurs annees. Mais aujourd’hui je trouve (comme d’autre intervenants) que la methode de l’organisation en ce qui concerne ces adherents tourne un peu en rond. Email, video, dons! (mais aussi courrier qui ne sert pas a grand chose puisque je recois ces email… sauf a participer a la production de papier et ce qui en decoule…merci greenpeace!)
    Je rejoins donc Antoine qui dit”Alerter est une chose, mais agir en est une autre.
    Et au vu de l’argent brassée par les cotisations de ses membres (dont je fais partie), on pourrait attendre de greenpeace plus qu’une simple vidéo et qu’un appel aux dons… On pourrait attendre de Greenpeace une enquête sur les bateaux, leurs horaires de départ et d’arrivée dans les ports dans le but de bloquer ces chargements. On pourrait aussi bloquer les arrivées de thon rouge dans les centrales de transit comme Rungis, maintenir une pression sur les politiques qui ne font pas ce qu’ils devraient aire à ce sujet. Il y aurait plein d’autres actions bien plus efficace pour sauver le thon rouge, plutôt que de visionner une vidéo, faire un don et retourner à nos occupations la conscience tranquille”
    Oui moi aussi j’attend de cette organisation des propositions un plus active pour nous adherent!
    Dans le cas contraire il ne me restera plus qu’a arreter ma participation, parce que ma conscience tranquille je la trouve quand je cultive dans mon jardin et non juste en signant des petitions…

  147. francois dit :

    tres interessant ton point de vue, azuki !
    J espere que les “personnes en responsabilite” chez Greenpeace liront puis reflechiront a tes propos, en particulier:
    1) “Et au vu de l’argent brassée par les cotisations de ses membres (dont je fais partie), on pourrait attendre de greenpeace plus qu’une simple vidéo et qu’un appel aux dons…”
    et
    2) “Oui moi aussi j’attend de cette organisation des propositions un plus active pour nous adherent!”

    D autre part, les grandes masses de thons rouges pechees illegalement ne passent pas par Rungis mais passent dans les fermes de Malte (Azzopardi et consorts), de Cartagena (Fuentes et consorts), de Croatie, …
    Ce sont les thons peches par les thoniers-senneurs puis engraisses dans ces fermes qui representent 70 a 80% des captures en Mediterranée. C est la-bas qu il faut aller protester !

  148. Daisy dit :

    Message aux pêcheurs : si vous n´êtes pas contents changez de métiers et cessez d´exterminer les espèces en voix de disparition!!!!!!!!

  149. petit pécheur dit :

    Protéger la ressource d’accord mais de grasse arrétez de croire les ayatolas de lécologie a force de raconter des conneries ils perdent leur crédibilité.Comment peut on affirmer que 80 pour cent des stock se sont effondres alors que nous constatons de plus en plus de thons surtout dans la bande côtière la ou nous n’en voyons pas avant .Bien sur qu’il faut limiter les efforts de péche industrielle n’oublions pas que leur campagne ne dure qu’un mois la météo n’est pas toujours au RDV et des commissaires européens vérifient les cotas attribués le pire c’est que nous les petits pécheurs artisanaux avec un fil et un hameçon on nous a levé le thon rouge ce qui nous permettait de dés intensifier l’effort de pêche a terre en été au milieu des centaines de plaisanciers.Autre chose personne ne dit que de l’autre coté de la méditerranée les pays du Maghreb qui ne font pas partie de l’UE se frottent les mains et continuent la péche du thon rouge sans cotas et aux filets maillants dérivants qu’ils sont venus racheter aux pécheurs français a qui on a interdit cette pratique.Aujourd’hui on casse du pécheur et quand il y en aura plus il y aura moins de monde pour dénoncer ce qui se passe réellement en mer comme les pétardements on les abandons volontaires des balises acoustiques bourrées de LITHIUM de notre chère marine nationale alors oui a la gestion non a l’escrologie gérard carrodano a la ciotat..

  150. Lb93 dit :

    Le problême des pêcheurs est exactement le même que celui des agriculteurs, depuis des millénaires ils nourissent l’humanité en travaillant trés dur, tant que la pêche était artisanale et l’agriculture familliale la nature s’en accomodait, depuis l’industrialisation des temps moderne la donne à changer, en obligeant les cultivateurs à la surproduction et à l’utilisation de produit chimique on leur fait tuer notre terre nouricière, en obligeant les producteurs de viande à toujours plus de rendement on leur impose toujours plus de pollution, en transformant la pêche traditionelle en véritable industrie on leur fait carrément vider nos océans, il ne faut pas se tromper d’ennemi, c’est un peu trop facile d’accuser les individus, qui pour la plupart sont endetté et on bien du mal à s’en sortir, (c’est aussi absurde que d’accuser les ouvriers immigrés de venir manger le pain des français !…) Le seul coupable en l’occurance est le systême capitaliste, qui place l’argent au dessus de tout autre considération, c’est lui qu’il faut combattre, s’en prendre isolément aux pécheurs, aux agriculteurs ou autres ne fait que renforcer le corporatisme (diviser pour mieux regner) pour bonne preuve: le nombres grandissant d’échanges d’insultes ci-dessus.
    les seuls coupables sont les richisimes capitalistes qui engrangent leurs profits sur le dos des miséreux, c’est eux qu’ils faut combattre et anéantir si on veut vraiment établir une paix verte et construire un monde meilleur pour nos générations futures !

    “Puisque l’argent ne sert essentiellement qu’a acheter les consciences, et financer les mauvaises action, peut-être serait-il enfin temps d’apprendre à compter différement !…”

    “L’humanité ne sera heureuse que le jour ou le dernier capitaliste sera embastillé en compagnie du dernier bureaucrate !…”

    “La révolution (verte) sera la floraison de l’humanité, comme l’amour est la floraison du coeur !…”


Les commentaires sont fermés pour cet article.