Des nouvelles du front de la petite pêche

Bonne nouvelle pour la petite pêche

Il y a maintenant plus de deux ans, nous lancions la campagne « Petite pêche, Grand avenir » dont l’objectif était de donner une voie aux petits pêcheurs artisans lors de la réforme de la Politique Commune des Pêches, et sur le plus long terme. Greenpeace a mené campagne avec eux, dans 9 pays européens, pour soutenir ces pêcheurs artisans qui pratiquent leur métier dans le respect des écosystèmes marins, et montrer qu’une autre pêche est possible.

Derrière les produits de la mer bon marché, un coût humain inacceptable

L’agence Associated Press (AP) a publié lundi 14 décembre une nouvelle enquête démontrant le recours au travail forcé d’adultes et d’enfants dans l’industrie de la crevette en Thaïlande. Ce pays engrange chaque année 7 milliards de dollars en exportant des produits de la mer à travers le monde entier, parmi lesquels le thon en boite et les crevettes.

Thon durable : en campagne aux quatre coins de la planète

Il y a quelques semaines, Greenpeace France publiait une nouvelle édition de son classement des marques de thon en boîte.

Depuis plus d’un an, nous menons campagne auprès des plus grandes marques de thon pour changer leurs pratiques et améliorer ce secteur qui a un impact considérable sur l’équilibre des océans : avec les pollutions et les répercussions des changements climatiques, la surpêche est la principale cause de l’état alarmant de la biodiversité marine.

Qui se cache derrière Petit navire ?

Petit Navire est le numéro un français du thon en boîte. Cette marque bien connue des Français est celle qui communique le plus vers les consommateurs et veille à soigner son image. Vous avez certainement en tête leur spot publicitaire télévisé où un petit bateau à voile rentrait au port après une longue et fructueuse journée de pêche… Et bien, la réalité de cette entreprise est tout autre et bien loin du pêcheur artisan.

Après un an de campagne, découvrez le nouveau top 10 du thon en boîte

Rappelez-vous : il y a un an, Greenpeace France commençait son travail sur le marché du thon en boîte. A cette occasion, nous avions interrogé et classé les 10 principales marques françaises de thon en boîte. A l’époque, le marché n’était vraiment pas très performant, et très loin de nos demandes en termes de respect de l’environnement. Qu’est-ce qui a changé? Découvrez le nouveau classement.

Cupithon en action : à la rencontre des vacanciers

L’été est une période cruciale pour les marques de thon en boîte car cette période correspond à leur pic de ventes. C’est pourquoi, durant tout le mois de juillet, les militants de Greenpeace seront sur le terrain pour sensibiliser les consommateurs et les vacanciers friands de thon en boîte aux impacts dévastateurs de la surpêche, et pointer du doigt la responsabilité des marques.