Victoire ! La plus vaste réserve marine du monde est créée au large de l’Antarctique

Nous apprenons aujourd’hui que le plus grand sanctuaire marin du monde va être créé dans la mer de Ross, en Antarctique. C’est une belle victoire pour toutes les personnes qui nous ont soutenus pendant ces années de campagne. Les baleines, les manchots et la magnifique biodiversité de cette zone vont enfin connaître un peu de répit.


img_seaross

Depuis des années, Greenpeace mène une campagne pour la protection de la mer de Ross au sein de la Commission pour la conservation de la faune et la flore marines de l’Antarctique (CCAMLR), l’organe international gardien des eaux de l’Antarctique. Sans relâche, aux côtés de l’Alliance pour l’océan Antarctique (AOA) et de milliers de citoyens du monde entier, nous avons interpellé les gouvernements, leur demandant d’agir pour protéger la mer de Ross. Année après année, nous nous sommes heurtés à des murs, mais cette année aura été la bonne.

Couvrant une superficie de 1 550 000 km² (soit à peu près la taille de la Mongolie), le sanctuaire de la mer de Ross sera ainsi la plus vaste aire marine protégée au monde. Les trois quarts de sa superficie bénéficieront d’une protection totale.

Pour d’obtenir cet accord, il aura tout de même fallu inclure une clause temporelle de 35 ans. Cela signifie que dans 35 ans, les membres de la CCAMLR devront rediscuter de son sort. Pour être vraiment efficace, la protection marine doit s’inscrire dans le long terme. Nous devrons donc profiter de toutes ces années pour faire en sorte qu’à l’échéance, personne ne s’oppose à faire de la mer de Ross un sanctuaire permanent. A priori, en 2051, la décision devrait être assez facile à prendre.

2016, une année encourageante pour la protection des océans

Cette victoire succède à la décision du Président Obama d’étendre la réserve marine de Papahanaumokuakea, qui faisait d’elle, jusqu’à maintenant, la plus grande réserve marine du monde. Quelques jours avant de prendre cette décision, Barack Obama avait également créé le premier Monument marin national dans l’Atlantique, préservant ainsi la biodiversité qu’abritent les canyons et les monts sous-marins de cette zone.
D’autres pays se sont également engagés pour la protection de leurs eaux territoriales. Le Chili a par exemple créé un immense parc marin autour de l’île de Pâques, et le Royaume-Uni a lancé un programme visant à étendre sa zone marine protégée à 4 millions de km2.

Aussi grands que puissent être ces sanctuaires marins, l’océan est encore bien plus vaste. Il nous reste encore un long chemin à parcourir avant d’obtenir 30% de réserves marines en 2030. Cela ne nous empêche pas de vouloir aller plus loin en nous fixant un objectif de 40% des océans sanctuarisés.

Les scientifiques sont clairs : les sanctuaires marins sont vitaux pour protéger la biodiversité, reconstituer les stocks de poissons, augmenter la résilience face aux changements climatiques. Mais pour obtenir des victoires comme celle de la mer de Ross, il faut plus que des études scientifiques. Sans vous, sans votre mobilisation, les plus grands spécialistes de la question ne feront jamais le poids face à l’appétit des lobbies de la pêche industrielle.

Merci à tous d’avoir contribué à cette victoire ! Ensemble, nous pouvons entretenir l’élan insufflé et veiller à préserver la santé des océans à très long terme. Faisons de cette décennie celle de la protection des océans !

Vos commentaires

Poster un commentaire

3 commentaires pour « Victoire ! La plus vaste réserve marine du monde est créée au large de l'Antarctique »

Bravo..continuons dans cette direction..meilleures pensées a tous

avec vous de tout coeur, je suis convaincu de votre droiture depuis toujours; en restant simplement humain au dessus de la "matière" vous serez très forts , vous avez mon soutient

merci pour votre combat dans cette époque où on on a bien du mal à faire confiance aux hommes politiques...

Donnez votre avis

Merci de rester courtois, toute insulte sera sanctionnée par :
- le blocage du posteur
- l'effacement des commentaires incriminés

Voir nos conditions d'utilisation

Tous les champs sont obligatoires.

Votre nom sera affiché sur le site, visible de tous et donc indexable par les sites de recherche type Google. Veuillez utiliser un pseudonyme si vous ne voulez pas que votre identité soit visible et se retrouve sur d'autres sites.
Elle ne sert qu'à des fins d'administration et ne sera pas publiée sur le site.
Pour lutter contre le spam publicitaire, de nombreux mots sont interdits dans les commentaires. Si ces mots sont présents, votre commentaire sera automatiquement rejeté ou mis en fil d'attente de modération.
De plus, nous n'acceptons que 3 adresses web (URL) au maximum dans les commentaires.

Si votre commentaire est bloqué, il n'apparaîtra pas.
Merci de patienter pour que celui-ci soit mis en ligne.
Afin de mieux vous connaître, vous pouvez si vous le désirez indiquer votre couleur préférée.